TOURNAI

Extinction Rébellion essuie une plainte du bourgmestre de Tournai

Extinction Rébellion essuie une plainte du bourgmestre de Tournai

Ce ne sont pas les messages véhiculés qui ont heurté mais les emplacements choisis pour l’affichage. Com.

Le bourgmestre de Tournai n’a pas apprécié la campagne d’affichage menée par le groupe Extinction Rébellion en ville.

«Extinction Rébellion est un mouvement mondial de désobéissance civile en lutte contre l’effondrement écologique et le réchauffement climatique lancé en octobre 2018 au Royaume-Uni», peut-on lire sur la page Facebook de la section tournaisienne du mouvement. Cette dernière a déjà mené certaines actions dans la cité des Cinq clochers, notamment une manifestation pacifique contre le Black friday en novembre dernier, au sein du centre commercial des Bastions.

Ce vendredi, on a vu apparaître un peu partout en ville, à Tournai, des affiches du mouvement.

Ce n’est pas le message qu’elles véhiculent qui a heurté le bourgmestre Paul-Olivier Delannois, mais les endroits où elles ont été apposées, soit principalement sur des bacs à fleurs, voire directement sur des arbres.

«Si Extinction Rébellion veut sauver le monde, leurs sympathisants devraient d’abord apprendre à respecter la nature. Il est évident que j’ai déposé plainte», précise le premier magistrat tournaisien.