FOOTBALL

Le verdict concernant Virton-Beerschot sera rendu au plus tard le 21 février

Le verdict concernant Virton-Beerschot sera rendu au plus tard le 21 février

Le Beerschot avait déposé une plainte concernant le but victorieux de Virton lors de la 23e journée de Proximus League. BELGA

La Commission des litiges d’appel de la Fédération belge de football (RBFA) a besoin d’une semaine au maximum pour statuer sur la demande du Beerschot d’annuler le match de championnat de D1B contre Virton et de le faire rejouer en raison d’une erreur d’arbitrage. C’est ce que la RBFA a confirmé vendredi.

La Commission des litiges d’appel a écouté vendredi les plaidoiries tant du département de l’arbitrage, qui avait refusé la plainte, que du Beerschot.

Le motif de la plainte porte sur le but victorieux de Virton lors du match de la 23e journée de la Proximus League. A la 75e minute, Lecomte a tiré un coup franc, alors que l’arbitre Denil était encore en train de poser le mur du Beerschot. Ribeiro Costa a profité du tumulte pour donner la victoire à Virton (1-0). Le Beerschot, furieux, s’en est pris à l’arbitre qui, selon les Rats, n’aurait jamais dû approuver le but.

Le département de l’arbitrage professionnel de la RBFA avait confirmé dans son évaluation hebdomadaire que le but aurait dû être refusé et le Beerschot avait «reçu des excuses de la RBFA», a expliqué le club anversois.

Le département de l’arbitrage professionnel a cependant estimé qu’il s’agissait là d’une phase laissée à l’interprétation de l’arbitre, qu’il n’y avait pas d’erreur de la part d’arbitre dans l’application des règles du jeu et donc pas lieu de renvoyer le dossier devant la Commission des litiges.

Le Beerschot avait alors décidé d’interjeter un recours devant la chambre d’appel de la Commission des litiges.

Le verdict n’est pas sans importance car le Beerschot et Virton partagent la première place de la deuxième tranche avec Westerlo et OH Louvain.