article abonné offert

REBECQ

Éoliennes au Stoquois: «Non», dit Union

Éoliennes au Stoquois: «Non», dit Union

Une longue réunion s’est déroulée ce mercredi pour débattre du sujet au sein du groupe Union de Dimitri Legasse (à g.) et Marino Marchetti. ÉdA

Alors que la société Engie a annoncé sa volonté de reprendre les réunions sur le projet éolien à Rebecq, les groupes politiques se manifestent.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 33 des 414 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?