VERVIERS-PEPINSTER

Il vendait de fausses entrées pour Disneyland

Il vendait de fausses entrées pour Disneyland

Le prévenu avait déjà été condamné en 2019 pour des faits similaires. BELGA

Un homme a arnaqué plusieurs familles en leur vendant des billets qui n’existaient pas. Il risque 20 mois de prison.

Le parquet de Namur a requis jeudi, devant le tribunal correctionnel, 20 mois de prison à l’encontre d’un homme poursuivi pour une série d’escroqueries commises entre janvier et septembre 2018 à Dinant, Namur, Braine-le-Comte, Waterloo, Pepinster, Verviers, Honelles et Zottegem. Le prévenu avait été condamné par défaut à 40 mois de prison en janvier dernier, un jugement auquel il a fait opposition.

Le prévenu mettait en vente des billets d’entrée pour le parc Disneyland Paris. Il encaissait l’argent sans fournir les tickets, qu’il ne possédait pas. Huit arnaques ont été commises.

Le prévenu a reconnu jeudi les faits, commis pour financer sa consommation de drogue.

«Certaines familles ont économisé durant un an pour s’offrir ces billets et être au final escroquées. Elles ont en plus dû expliquer à leurs enfants qu’il n’y aurait pas de vacances à Disney. C’est très désagréable», a soulevé le parquet de Namur.

Le prévenu avait été condamné par défaut à 40 mois de prison ferme en janvier dernier. Il a par ailleurs été condamné à vingt mois de prison en février 2019 par le tribunal de Neufchâteau pour des faits similaires. Estimant qu’il y a unité d’intention délictueuse, son avocate a demandé, sur opposition, l’absorption de peine estimant que les vingt mois de prison déjà prononcés précédemment étaient suffisants.

Le jugement est attendu le 3 mars.