Chambre de Commerce de Liège-Verviers-Namur

Un collaborateur, plusieurs patrons

Un collaborateur, plusieurs patrons

Chambre de Commerce de Liège-Verviers-Namur

Un groupement d’employeurs est un dispositif légal innovant permettant à plusieurs sociétés de se regrouper pour engager ensemble un même collaborateur. Longtemps méconnue des entreprises, cette formule tend aujourd’hui à se développer. Illustration avec Job Ardent, le groupement d’employeurs créé par la Chambre de Commerce de Liège-Verviers-Namur.

Clara n’a pas un patron, elle en a cinq. Recrutée en octobre 2019 par Job Ardent, le groupement d’employeurs de la Chambre de Commerce de Liège-Verviers-Namur, elle met depuis lors ses compétences de community manager au service de plusieurs sociétés. Une formule originale lui offrant les avantages d’un travail à temps-plein sans laisser de place à la routine du quotidien. « Loin d’être un frein, cette organisation atypique m’a immédiatement plu. J’y ai vu l’opportunité de concilier la diversité des tâches d’un consultant indépendant à la sécurité d’emploi d’un salarié. »

Dans son planning de la semaine, Clara a convenu de plages de travail pour chacune des sociétés membres du groupement. « Ce cadre est essentiel. Sans celui-ci, j’aurais le sentiment de me disperser. Mais il n’est pas rigide et me permet, de temps a` autre, de permuter certaines plages en fonction de l’urgence du moment. »

Adapté aux besoins des PME

Intéressant pour Clara à qui il a permis de décrocher un emploi à temps-plein, le dispositif l’est également pour les entreprises membres du groupement. « A l’instar de nombreuses PME, celles-ci aspiraient à recruter un community manager, mais elles n’avaient pas le budget nécessaire ou une charge de travail suffisante que pour justifier l’engagement d’un collaborateur à temps-plein, voir même à mi-temps », explique François Hurdebise, Responsable du groupement Job Ardent. « Cette solution leur permet de s’offrir de tels services à hauteur de quelques heures par semaine tout en bâtissant une relation de longue durée avec le collaborateur concerné. » 

Croissance et diversification 

Créé en 2011, Job Ardent a longtemps souffert d’un déficit de notoriété auprès des entreprises. « Au-delà de Job Ardent, c’est la formule des groupement d’employeurs dans son ensemble qui est longtemps resté méconnue des sociétés », poursuit François Hurdebise. La donne semble toutefois en train de changer. « Au cours des six derniers mois, Job Ardent a en effet recruté pas moins de cinq  nouveaux collaborateurs.»

Une croissance attribuable à une meilleure connaissance du dispositif, à l’évolution des pratiques (l’économie du partage a le vent en poupe), mais aussi à l’apparition de nouveaux profils. « L’exemple le plus typique est celui du community manager. La nécessité pour les entreprises d’être aujourd’hui présentes et actives sur les réseaux sociaux nous a convaincus de l’intérêt de proposer un tel profil aux sociétés de la région. A raison puisqu’en quelques semaines, deux emplois ont ainsi vu le jour pour ce profil. »

Totalisant désormais 12 travailleurs, Job Ardent ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. « En effet, les fonctions transversales pouvant faire l’objet d’un engagement partagé sont multiples : RH, conseiller en prévention, secrétaire, comptable… Les perspectives sont donc grandes pour les groupements d’employeurs », conclut François Hurdebise. 

Articles proposés par nos partenaires