Poêles à bois ou au gaz? Chaud devant!

Chaleur Poêle

Qu'on se le dise: le poêle à bois et la traditionnelle cheminée à foyer ouvert ont encore de beaux jours devant eux dans nos contrées. Pour vous donner le sentiment d'un espace chaleureux, rien ne remplace en effet l'odeur du feu de bois et le crépitement des flammes au-dessus de bûches sèches choisies avec soin (répétez cinq fois ces cinq derniers mots...). Et ce même s'il faut remarquer que le rendement en terme de chauffage est particulièrement faible, soit à peine 10 à 15% de restitution, tandis que la sécurité et l'aspect écologique (rejet de CO2) sont souvent très relatifs dans les anciennes installations par rapport aux actuels poêles au gaz et aux inserts.

Dans ce cadre, les cheminées à foyer fermé, qui restituent plus de 70% de la chaleur générée, vous donneront une plus grande satisfaction... au moment de payer la note de chauffage. Reste à voir alors si vous préférez acquérir un insert ou un poêle au gaz.

Système de chauffage secondaire

Un poêle au gaz ou un insert sont désormais utilisés généralement comme chauffage secondaire, aux côtés d'un système traditionnel (au sol par exemple), les quelques degrés gagnés permettant de réaliser de belles économies.

Afin de profiter pleinement des flammes de l'insert ou du poêle au gaz, il est important d'en adapter la puissance. Si l'appareil chauffe trop fort, les flammes deviennent quasi inexistantes, tandis que la production de chaleur est trop importante par rapport à ce qui est requis. De nombreux modèles de poêle au gaz et d'inserts modernes sont désormais très faciles à utiliser, grâce à une télécommande permettant de réguler efficacement la température au fil de la journée. Et avec la domotique qui arrive progressivement dans nos foyers, cette régulation peut se faire à distance, via un smartphone ou une tablette.

Evacuation de l'air

La plupart des inserts et poêles au gaz sont des appareils de type C, à savoir qu'ils puisent l'air nécessaire à la combustion à l'extérieur du bâtiment. Ce qui permet de ne pas perturber la ventilation de la maison. L'arrivée et l'évacuation de l'air se font via un conduit concentrique, relié à l'extérieur par le toit ou la façade. Une conduite de cheminée existante est une solution pour faire passer cette buse. L'emplacement du foyer est cependant directement lié aux options d'arrivée de gaz et d'évacuation de l'air, seul un professionnel pouvant réaliser le dimensionnement et l'installation de l'appareil.

Fonction décorative

Les foyers au gaz sont habillés de nombreuses manières. L'insert s'encastre dans l'architecture intérieure (cheminée), voire dans un foyer déjà existant, contrairement au poêle au gaz qui est un élément de décoration à part entière. Les inserts “trois côtés” (vitrés sur trois faces) offrent une vue maximale sur le feu. Seul regret: vous n'aurez plus l'odeur du bois brûlé au milieu de votre salon. A voir cependant s'il s'agit d'un avantage ou d'un inconvénient!

Intérieur personnalisé

La plupart des marques de poêles au gaz et d'inserts vous offrent de nombreuses options: choix de la garniture intérieure (bûches, cailloux,...), de l'arrière-fond (en verre ou acier noir, en fonte,...), tandis qu'il existe différents types de vitres et de brûleurs à “effet feu de bois”. Tous ces critères sont à étudier minutieusement avec un professionnel, qui vous guidera vers la meilleure solution en fonction de votre budget et de vos préférences en la matière.

Habitat : articles proposés par la régie