WALLONIE PICARDE

Tempête Ciara: 500 interventions dans la zone de secours de Wallonie picarde

Lundi matin, les pompiers de la zone de Wallonie picarde comptabilisaient déjà 400 interventions liées à la tempête Ciara. On en comptait une centaine de plus en début d’après-midi.

La zone de secours de Wallonie picarde (Zwapi) nous a fait parvenir les statistiques des interventions liées aux conséquences de la tempête Ciara ces dimanche et lundi, à 8 h 20. À cette heure, les équipes comptabilisaient pas moins de 378 interventions réalisées au quatre coins de la zone. Un nombre qui devait monter à 500 interventions dans le rapport de l’après-midi, à 14 h 15.

Tempête Ciara: 500 interventions dans la zone de secours de Wallonie picarde
Statistiques CIARA de la zone de secours de Wapi, lundi à 8 h 20. EdA

Tempête Ciara: 500 interventions dans la zone de secours de Wallonie picarde
Les mêmes statistiques établies en début d’après-midi montrent une nette augmentation du nombre d’interventions, spécifiquement à Ath, Tournai et Mouscron. EdA
Un chiffre qui pourrait encore être dépassé avant la fin de journée.
Tempête Ciara: 500 interventions dans la zone de secours de Wallonie picarde
Statistiques CIARA de la zone de secours de Wapi. EdA

Ces interventions concernaient essentiellement des branches arrachées, des arbres couchés sur des voiries ainsi que des problèmes de toiture arrachée comme à

Tempête Ciara: 500 interventions dans la zone de secours de Wallonie picarde
Les chiffres repris dans le rapport du lundi après-midi. EdA
la piscine d’Ath qui a été fermée à la population et le restera durant plusieurs jours. Ou encore, à Bassilly, par exemple, où il a fallu mettre des chevaux à l’abri suite à l’envol de la toiture de leur écurie.

Autre exemple, à Celles, il a été constaté que des coupoles de la toiture du hall sportif avaient été soulevées par le vent. Les pompiers sont intervenus mais il demeure un risque pour la sécurité, aussi le bâtiment ne pourra plus être occupé avant les réparations.

À Enghien, les filets de protection derrière un des goals du tout nouveau terrain de hockey du chessy hockey club d’Enghien n’a pas supporté les bourrasques...

Autre exemple: à Blandain, dans le quartier du Molinel, la toiture métallique d’un hangar s’est envolée et est retombée en contrebas, à une trentaine de mètres.

On le lira dans les tableaux repris avec cet article, c’est tout logiquement dans les plus grosses communes que l’on dénombre le plus grand nombre d’interventions: 125 à Tournai, 94 à Ath, 61 à Mouscron, 49 à Beloeil et 39 à Péruwelz. Viennent ensuite Bernissart avec 32 interventions, Celles, 13 et Brunehaut, 12.

La commune de Frasnes a été relativement épargnée, ce que souligne l’autorité communale dansun communiqué diffusé sur le site de la ville et que l’on pourra découvrir en cliquant ici.