Biologiste de formation, Séverine Colson a entamé une véritable reconversion en 2014 en se tournant vers la biodynamie. Elle s’est formée notamment à la ferme Larock, à Rotheux, elle a aussi fait des stages aux «Jardins des Sarts», à Poulseur, où elle a profité de la grande expérience d’Isabelle Jadoul.

Depuis décembre dernier elle développe son entreprise et se lance dans la culture de micro – pousses végétales pour l’Horeca dans un ancien hôtel du centre de Poulseur mis à sa disposition par la Commune de Comblain – au Pont en soutien au développement local. Elle vient de racheter LoKaLi, une entreprise de production de micro – pousses herstalienne. Elle était déjà active dans le secteur puisque depuis plusieurs années elle cultive des fleurs comestibles avec son projet «Eat Flower» au Moulin de Martinrive et à la Ferme du Halleux à Comblain. Contrairement aux graines germées qui se développent dans l’eau, ces micro – pousses grandissent dans du terreau, sous lumière artificielle. En plus de leurs vertus nutritionnelles (riches en nutriments, vitamines et fibres) les micro – pousses ont un goût très prononcé, un véritable concentré de ce qu’aurait goûté la plante à l’âge adulte, d’où leur intérêt pour les restaurateurs travaillant les produits locaux, principales cibles de Séverine et de son compagnon Andy Servais. Ils ont d’ailleurs déjà conquis 25 maisons renommées. Pour faciliter le lancement du projet de la jeune entrepreneuse la Commune a procédé à la mise à disposition de l’hôtel pour une occupation à titre précaire jusqu’au mois de mars. Ce projet rencontre plusieurs objectifs que la Commune poursuit via son Agence de Développement Local. C’est aussi un chouette coup de pouce pour ces jeunes producteurs. Accessible aux particuliers à l’ancien hôtel des Fils Aymond, place Puissant.

Infos: 0497 36 61 37