Placé entre celui de Saint-Ghislain (mercredi matin) et le rendez-vous hebdomadaire de Tertre (samedi après-midi), le marché de Baudour a lieu le vendredi matin.

Au pied de la belle église locale, les clients gardent la foi dans le commerce de proximité. Tout particulièrement pour satisfaire leur appétit. Et tant pis si la gourmandise est un péché mignon! Vite pardonné quand on s’en retourne avec un joli bouquet de fleurs! Natif du village mais résidant à Hensies, Romuald Moreau est visiblement heureux d’être de la partie. Même quand un temps frisquet inciterait plutôt à faire la grasse matinée sous la couette! Fier de son étal, il nous explique: «Je ne suis pas fils d’indépendants mais j’ai relevé le défi de faire les marchés il y a huit ans. Même si les débuts ont été logiquement difficiles, je ne regrette pas mon choix. On rencontre des gens, on dialogue, l’ambiance est plus conviviale que dans une grande surface!» D’autant que notre homme a fait le choix de la qualité et de l’authenticité. Il nous résume: «Je propose des fromages wallons faits par des fromagers ou préparés dans des fermes. Quand je ne suis pas présent sur un marché, je suis sur les routes de Wallonie pour essayer de dénicher de nouveaux produits. Ce qui me permet de présenter régulièrement aux clients des choses différentes. Et là aussi, cela me permet de faire de belles rencontres avec des artisans passionnés par ce qu’ils font!» Si les marchés des jours de semaine attirent principalement les riverains et des personnes âgées, les rendez-vous du week-end ne manquent pas de curieux ou de gens de passage. Et puisque les repas familiaux du samedi ou du dimanche se terminent souvent par un plateau de fromages…