Lorsque Biostory a ouvert ses portes en Brabant wallon il y a six ans, il s’agissait d’un concept neuf avec d’une part les codes d’un supermarché «classique» (choix, lumière, bonne présentation) et d’autre part ceux d’un magasin bio (des aliments labellisés).

«Aujourd’hui, nous ne sommes plus les seuls à proposer cette formule, car les choses ont beaucoup évolué ces dernières années, explique le fondateur Michel Crespin. Nous remarquons aussi que la clientèle varie selon le magasin – nous en avons quatre en Brabant wallon actuellement – avec notamment une clientèle plus âgée à Waterloo, et plus lasnoise à Genval.» Concernant les circuits courts, Biostory en fait bien entendu une priorité, mais pas à n’importe quel prix. «Les circuits courts sont parfois une aberration, en ce sens qu’acheter ses pommes de terre chez Jean, ses légumes chez Jacques, et son lait chez Bertrand ne fait pas beaucoup de sens: les déplacements sont trop nombreux. Parfois, faire appel à une seule plateforme bio qui centralise un ensemble de produits bio avant de les livrer en une fois, s’avère plus rationnel du point de vue de l’empreinte carbone.» En ce sens, Biostory fait appel à la plateforme Interbio à Sombreffe (qui privilégie toujours les produits belges), pour les fruits, les légumes et les fromages. «Interbio réunit les fruits et légumes de plusieurs autres maraîchers locaux. Nous proposons par ailleurs également les miels des ruchers de Genval, les savons de l’Arbre à savons à Ottignies, ou encore la viande de la ferme des noyers à Corroy-le-Grand.»Biostory Genval. Rue de Rixensart, 20b à 1332 Genval. 02 652 16 45. Biostory Waterloo. Rue du Gaz, 1 à 1410 Waterloo. 02 280 08 71. www.biostory.be