article abonné offert

REVUE

Les incroyables talents nivellois

Les incroyables talents nivellois

Le dressage de Canestia, un des talents de la consœurie des Secrets de Dame Gertrude. ÉdA

La soirée de remise des labels de qualité est agrémentée chaque année d’un specatcle concocté par la confrérie. Cette revue caricature, sur un ton gentiment mordant, les acteurs de la vie nivelloise, à commencer par ses représentants politiques: sur le thème «Nivelles a un incroyable talent», un (faux) Maurice Dehu a déclamé des textes de Paul Verlaine et d’Edmond Rostand (la tirade du nez de Cyrano de Bergerac) ainsi qu’une création de son cru, Le Flahaut et le Louison, tandis qu’un tout aussi faux «polyéchevin» Benoît Giroul se lançait dans un duo langoureux avec Fred Bette sur le titre Pagodes, pagodes.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 34 des 164 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos