TC Charleroi - Acquitté après avoir été condamné par défaut pour violences sur son ex-compagne

Le tribunal correctionnel de Charleroi a acquitté mercredi M.E.M., 23 ans. Le jeune prévenu avait fait opposition à une condamnation, en décembre dernier, à huit ans de prison ferme pour plusieurs scènes de coups et blessures, harcèlement et menaces sur son ex-compagne.

Le prévenu était poursuivi pour plusieurs faits à l'encontre de son ex-compagne, qui auraient duré plusieurs mois, dans la région de Charleroi. La victime l'accuse ainsi de coups et blessures, menaces, harcèlement, de s'être introduit au domicile de sa mère et d'avoir crevé les pneus arrière d'un véhicule.

Le ministère public avait admis, volontiers, que la peine de huit ans de prison ferme infligée à Mohamed était sévère mais cohérente. "Les deux personnes se sont rencontrées lorsqu'elles étaient mineures. Un enfant est né de leur union. En 2014, ils se sont séparés et, depuis lors, la victime se plaint du comportement de son ex-compagnon", a expliqué le procureur.

Me Jean-Philippe Mayence, conseil de M.E.M., avait plaidé un acquittement pur et simple pour toutes les préventions. D'après la défense, le dossier n'était en effet guère compliqué et la peine infligée était incompréhensible. "En 35 ans de droit, je n'ai jamais vu ça. Comment peut-on infliger une peine aussi lourde alors qu'il n'y a aucun élément concret dans le dossier?", s'était interrogé l'avocat.

Nos dernières videos