article abonné offert

GSK veut s’alléger de 720 emplois

GSK veut s’alléger de 720 emplois

Pour les délégués syndicaux (ici, Ludovic Calonne du Setca), les négociations ne font que commencer. © ÉdA – Jacques Duchateau

Le géant pharmaceutique a annoncé sa volonté de se séparer de 720 travailleurs dont 595 cadres. Et investir 500 millions dans les trois ans.