article abonné offert

GSK veut s’alléger de 720 emplois

GSK veut s’alléger de 720 emplois

Pour les délégués syndicaux (ici, Ludovic Calonne du Setca), les négociations ne font que commencer. © ÉdA – Jacques Duchateau

Le géant pharmaceutique a annoncé sa volonté de se séparer de 720 travailleurs dont 595 cadres. Et investir 500 millions dans les trois ans.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 24 des 904 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?