JUDICIAIRE

Condamné à 8 ans ferme, il est acquitté: «En 35 ans de droit, je n’ai jamais vu ça»

Condamné à 8 ans ferme, il est acquitté: «En 35 ans de droit, je n’ai jamais vu ça»

Jean-Philippe Mayence a estimé que le dossier ne comportait aucun élément concret et le tribunal l’a suivi. BELGA

«Comment peut-on infliger une peine aussi lourde alors qu’il n’y a aucun élément concret dans le dossier?» Me Jean-Philippe Mayence a été entendu et son client acquitté, alors qu’il avait écopé initialement de huit ans de prison.

Mohamed, condamné à 8 ans de prison ferme, a finalement été acquitté, faute d’éléments dans le dossier, après avoir fait opposition.

Il y a quelques semaines, le tribunal correctionnel de Charleroi a condamné Mohamed par défaut à 8 ans de prison ferme. L’homme, âgé de 23 ans, n’a pas comparu, mais était présent lors du prononcé. Outre la lourde peine, Mohamed a eu la désagréable surprise de faire l’objet d’une arrestation immédiate. Et il n’a pas hésité à faire opposition à sa condamnation.

Mohamed était poursuivi pour plusieurs faits à l’encontre d’Anissa, son ex-compagne, qui l’accusait de menaces, de harcèlement, de s’être introduit au domicile de sa maman et d’avoir crevé les pneus arrière d’un véhicule. Anissa accablait également Mohamed lorsqu’elle a reconnu son ex sur des images vidéo lors de l’incendie du véhicule d’une de ses amies.

La substitute Loosen a admis volontiers que la peine de 8 ans de prison ferme infligée à Mohamed est sévère, mais cohérente: «Ils se sont rencontrés lorsqu’ils étaient mineurs. Un enfant est né de leur union. En 2014, ils se sont séparés et depuis lors, la victime se plaint du comportement de son ex-compagnon.»

 

En 35 ans de droit, je n’ai jamais vu ça

 

Me Jean-Philippe Mayence, avocat de Mohamed, a plaidé un acquittement pur et simple pour toutes les préventions. D’après la défense, le dossier n’est guère compliqué et la peine infligée est incompréhensible. «En 35 ans de droit, je n’ai jamais vu ça. Comment peut-on infliger une peine aussi lourde alors qu’il n’y a aucun élément concret dans le dossier?»

Lors de son jugement, le tribunal a acquitté Mohamed, reconnaissant l’absence d’éléments prouvant la culpabilité du prévenu.


Nos dernières videos