article abonné offert

«J’avais prolongé parce que c’était Arnaud»

«J’avais prolongé parce que c’était Arnaud»

Comme d’autres joueurs, Corentin Marion a été surpris du remplacement soudain d’Arnaud Poels. ÉdA – 50472872772

Remonté sur le terrain ce dimanche à Meix avec l’équipe fanion des Marcassins pour la première fois depuis son opération du genou, Corentin Marion a été, comme d’autres de ses coéquipiers, surpris par l’annonce du club de se séparer du coach Arnaud Poels.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 38 des 196 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?