article abonné offert

COUR D’ASSISES

Meurtre du Decathlon: des rêves saccagés et une famille complètement détruite

Meurtre du Decathlon: des rêves saccagés et une famille complètement détruite

Aux questions concernant l’homicide volontaire et le viol, c’est oui dans les deux cas, selon les avocats de l’accusé. BELGA

Les parties civiles ont pris la parole, mardi, sur le volet culpabilité du dossier du meurtre du Decathlon. L’accusé en a pris pour son grade.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 26 des 428 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?