article abonné offert

«Notre devoir était de réagir»

Oui, les policiers waremmiens veillent à ce que les automobilistes garent correctement leur véhicule. Mais «on essaye de faire preuve d’un maximum de souplesse», explique André Jamers, chef de corps de la zone de police de Hesbaye.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 39 des 218 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos