JUDICIAIRE

Un supporter d’Eupen écope de 18 mois de prison ferme pour une bagarre en marge d’un match

Un supporter d’Eupen écope de 18 mois de prison ferme pour une bagarre en marge d’un match

Plusieurs bagarres avaient éclaté durant l’après-midi du 24 février 2018, date d’un match qui opposait Eupen et Lokeren, entre des supporters germanophones et ceux du club adverse. BELGA

Il avait fallu l’intervention d’une centaine de policiers pour calmer les esprits… Le tribunal correctionnel d’Eupen a condamné un supporter de l’AS Eupen à 18 mois de prison ferme.

Le tribunal correctionnel d’Eupen a condamné, ce lundi, un supporter de l’AS Eupen à 18 mois de prison ferme pour coups et blessures volontaires avec la circonstance aggravante de préméditation et association de malfaiteurs.

Sept autres supporters, fans d’Eupen et de Lokeren, écopent de peines entre 10 et 18 mois avec sursis partiel. Les trois derniers supporters de Lokeren ont été condamnés à des peines de travail. Des interdictions de stade de deux et trois ans ont également été prononcées.

Plusieurs bagarres avaient éclaté durant l’après-midi du 24 février 2018, date d’un match qui opposait Eupen et Lokeren, entre des supporters germanophones et ceux du club adverse.

Visage caché, protège-dents, gants de boxe…

Une quarantaine d’individus – dont certains avaient le visage caché, portaient des protège-dents ou encore des gants de boxe – avaient été concernés par ces affrontements. Il avait fallu l’intervention d’une centaine de policiers pour calmer les esprits. Plusieurs supporters violents avaient finalement pu être identifiés grâce aux images vidéos et onze d’entre eux – trois Eupenois et huit Lokerenois – avaient été renvoyés devant le tribunal correctionnel d’Eupen.

Les prévenus étaient en aveux. Ils admettaient s’être bagarrés et avoir même roué de coups des opposants au sol. Ils niaient par contre tant la préméditation que l’association de malfaiteur.

Le tribunal a pourtant estimé que toutes les préventions étaient établies à l’encontre de huit supporters, trois supporters de Lokeren échappant à la prévention d’association de malfaiteurs. Ces derniers, âgés entre 19 et 29 ans, écopent d’une peine de travail de 150 heures, d’une amende de 800 euros et d’une interdiction de stade de deux ans.

Quatre autres supporters flamands, âgés entre 28 et 44 ans, ont été condamnés à 15 mois de prison avec un sursis partiel des deux tiers (5 mois ferme) ou pour moitié (7,5 mois ferme), ainsi qu’à une amende de 1.200 ou 1.600 euros et à une interdiction de stade de trois ans.

Le dernier supporter de Lokeren, âgé de 43 ans, a été condamné à 18 mois avec sursis probatoire pour les deux tiers, à 1.200 euros d’amende et à une interdiction de stade de 3 ans.

Des condamnations de 10 et 18 mois ont été prononcées à l’encontre de supporters eupenois âgés respectivement de 21 et 45 ans. Un troisième et dernier supporter de l’AS écope de 15 mois avec sursis pour les deux tiers. Tous trois sont interdits de stade pour trois ans.

Nos dernières videos