RÉGIONS/MONDE

Catalent rachète MaSTherCell, spin-off de l’ULB, pour 315 millions de dollars

Catalent rachète MaSTherCell, spin-off de l’ULB, pour 315 millions de dollars

Le site de Gosselies compte actuellement 240 collaborateurs. ÉdA

On parle d’une transaction à 315 millions de dollars: l’entreprise américaine Catalent rachète la société MaSTherCell, spin-off de l’ULB basée à Gosselies (Charleroi).

L’entreprise américaine Catalent Pharma Solutions, basée dans le New Jersey, rachète la société MaSTherCell, une spin-off de l’ULB créée en 2011, basée à Gosselies (Charleroi) et spécialisée dans la mise au point et la production de thérapies cellulaires et géniques.

Le montant de la transaction s’élève à 315 millions de dollars (près de 285 millions d’euros), a annoncé lundi la société américaine.

Le rachat porte sur MaSTherCell Global et concerne le site de Gosselies, en cours d’extension avec la construction d’une nouvelle unité de production de 5.500 mètres carrés, mais aussi un site à Houston, au Texas.

MaSTherCell écrit une nouvelle page de son histoire

Le site de Gosselies compte actuellement 240 collaborateurs mais ce nombre est appelé à doubler (+250 emplois) avec la construction du nouvel espace de production. Il sera dédié à la fabrication à grande échelle de produits de thérapie cellulaire et génique en phase commerciale et devrait ouvrir à l’automne 2021.

La finalisation de la transaction, sous réserve des autorisations réglementaires, devrait avoir lieu dans le courant du troisième trimestre de l’exercice fiscal de Catalent.

«MaSTherCell écrit une nouvelle page de son histoire. Nous y sommes parvenus grâce à la confiance de nos investisseurs dans notre projet. Nous tenons à remercier particulièrement la SFPI (la société fédérale de participation et d’investissement, qui possède près de 17% du capital, NDLR), dont le soutien a joué un rôle décisif dans le développement de nos activités», a commenté le CEO de MaSTherCell SA, Denis Bedoret, cité dans un communiqué distinct.

«Nous entendons poursuivre les objectifs communs de la SFPI et de MaSTherCell en matière d’accélération de création d’emplois dans la région wallonne et le développement de notre savoir-faire à l’échelle mondiale. Cette opération est aussi particulièrement motivante car elle va renforcer notre offre de services auprès de nos clients, et bénéficiera, au final, aux patients qui ont besoin de thérapies vitales innovantes», ajoute Denis Bedoret.

Outre la SFPI, MaSTherCell compte parmi ses actionnaires le fonds d’investissement Great Point Partners et l’entreprise biopharmaceutique Orgenesis.

Catelent emploie environ 13.000 personnes et a réalisé un chiffre d’affaires de 2,5 milliards de dollars au cours de son exercice 2019.

Le groupe américain s’affiche comme «le leader mondial de technologies avancées d’approvisionnement, de solutions de développement et de fabrication de médicaments, de produits biologiques, de thérapies géniques et de produits de santé grand public».


Nos dernières videos