BASKET

VIDÉOS | NBA: la 11e victoire de Toronto, le coup d’arrêt de Denver, l’efficacité de Houston

VIDÉOS | NBA: la 11e  victoire de Toronto, le coup d’arrêt de Denver, l’efficacité de Houston

Twitter NBA

Retour sur les meilleurs moments de la nuit.

Champion en titre de la NBA, Toronto reste dans l’ombre médiatique où Los Angeles, Milwaukee, Boston, Houston et autre Phildelphie accaparent le soleil. Pourtant les Raptors retrouvent un niveau de jeu très intéressant. Ils ont aligné 11e victoire de rang – record de la franchise égalé – dimanche. Chicago n’a pas existé après la pause et s’est incliné 129-102 après avoir concédé un 69-39 dans les 24 dernières minutes. Toronto (36v-14d), qui a présenté 7 joueurs à 10 points et plus, est solide 2e derrière Milwaukee.

Les Bucks déroulent

Les Bucks (42v-7d) ont aussi connu un dimanche tranquille face à Phoenix qui a perdu les quatre périodes: 129-108. Giannis Antetokounmpo s’est bien amusé et frôlé un gros triple-double en à peine 31 minutes de jeu (30 pts, 19 reb, 9 ast, mais aussi 7 TO).

Surprise à Détroit

La surprise est venue de Detroit. Deux jours après sa victoire à Milwaukee au terme d’une démonstration collective impressionnante, Denver s’est fait surprendre par des Pistons démobilisés. Motor City s’est imposé après prolongation 128-123 après avoir remonté un déficit de 21 points. L’impressionnant triple-double de Nikola Jokic (39 pts, 11 passes, 10 rbds) ne s’est pas révélé suffisant. Son vis-à-vis Andre Drummond a encore montré ses qualités (21 pts, 17 reb, 4 ast).

Houston via Harden

Houston s’est sorti du piège que constituent désormais les New Orleans Pelicans. Les Rockets qui alignent désormais l’équipe la plus petite de la NBA puisque le plus grand joueur ne dépasse pas 1m98, ont gagné 117-109 grâce à un bon 4e quart-temps (25-16). James Harden a été impressionnant, tout proche du triple-double (40 pts, 10 rbds, 9 passes).

Le tempo imposé par les «petits» hommes de Mike D’Antoni s’est révélé payant au terme des 48 minutes. Le nouveau phénomène de la NBA, Zion Williamson confirme ses possibilités (21 pts, 10 reb) et Brandon Ingram (28 pts, 12 reb) le niveau qu’on imaginait qu’il avait quand il a été drafté en 2016 par les Lakers à la 2e place pour remplacer un certain Kobe Bryant parti à la retraite..

Nos dernières videos