HAINAUT

Le taux d’emploi a augmenté dans le Hainaut

Le taux d’emploi a augmenté dans le Hainaut

Le taux d’emploi augmente dans le Hainaut Image par hamonazaryan de Pixabay

Les instances provinciales du Hainaut ont présenté l’édition 2020 des chiffres statistiques reflétant la situation et l’évolution socio-économique en Hainaut. Chiffre notable: une augmentation du taux d’emploi de 4,1% par rapport à 2007.

Va-t-on en finir un jour avec le cliché voulant que le Hainaut soit une terre d’assistés sociaux? Les instances provinciales peuvent en tout cas se réjouir d’une éclaircie au niveau du taux d’emploi qui est annoncé en augmentation de 4,1% sur la période 2007-2017.

C’est une croissance plus forte qu’à l’échelle de la Wallonie ou du pays, se félicite-t-on à la Province, qui parle d’un ciel «plus bleu» pour le Hainaut.

L’emploi salarié dans le Hainaut a connu une évolution positive de 5,1% entre juin 2014 et juin 2019. Le nombre de travailleurs indépendants a lui aussi augmenté de 2% entre 2017 et 2018. Même évolution chez les salariés, en hausse de 0,9% sur la même période.

Le taux de chômage reste supérieur à la moyenne belge

Les chiffres du chômage montrent, d’autre part, que 44 des 69 communes hennuyères ont un taux de chômage moins élevé en 2019 qu’en 2018. Le taux de chômage est le moins élevé à Mont-de-L’Enclus (4,4%), le plus élevé à Farciennes (18,7%). Si on constate une similitude dans l’évolution du chômage au niveau régional et national, les chiffres montrent que le taux en Hainaut reste supérieur aux autres régions.

Dans le Borinage, le taux de chômage va de 6,8% à Lens à 17,7% à Quiévrain. C’est la deuxième commune au taux le plus élevé après Farciennes. Mons affiche un taux de 14,7%. Dans la région du Centre, c’est Ecaussinnes qui s’en sort le mieux, avec 8,6%, tandis que Manage est la commune au taux de chômage le plus élevé: 14,5%. La Louvière suit avec 14,4%.

La population du Hainaut connaît elle aussi une évolution positive de 3,1% entre 2009 et 2019, avec 1 344 241 habitants. Le revenu moyen par déclaration, de 28 338 euros sur l’exercice 2018, a, quant à lui, augmenté de 26,8% en 10 ans, tout en restant inférieur aux moyennes régionale et nationale.

Première province exportatrice et toujours métallo

Les statistiques montrent, par ailleurs, un accroissement constant du produit intérieur brut (PIB) en Hainaut de 2,8% en 2017. La province a gardé en 2018 son statut de première wallonne en matière d’exportations avec un volume de 11,29 milliards d’euros.

Le secteur de la métallurgie garde la pole position en termes d’exportations en 2018, devant l’industrie alimentaire et l’industrie chimique.

«Les exportations sont essentielles pour les investissements des entreprises, surtout pour les PME qu’il faut aider dans le domaine», ont commenté les instances du Hainaut. «Les PME, entreprises de moins de 200 travailleurs, représentent 99% du tissu des entreprises an Hainaut.»

Le nombre d’entreprises, selon l’ONSS, arrêté au 30 juin 2018 en Hainaut était de 28 489, soit 32,4% des entreprises en Wallonie et 9,7% des entreprises belges. Le nombre de travailleurs au sein des entreprises basées en Hainaut était de 375 102.