TENNIS

Open d’Australie: Thomas Johansson, le coach de David Goffin, très déçu après la défaite contre Rublev

Open d’Australie: Thomas Johansson, le coach de David Goffin, très déçu après la défaite contre Rublev

Thomas Johansson (en blanc) estime que David Goffin «était le meilleur joueur sur l’ensemble du match» BELGA

Thomas Johansson, le coach de David Goffin, était fort déçu après la défaite de son protégé, samedi, au troisième tour de l’Open d’Australie contre le Russe Andrey Rublev, 16e mondial.

Le Suédois, 44 ans, vainqueur à Melbourne en 2002, était peut-être même plus déçu que son joueur et pointait surtout le mauvais jeu de service du Liégeois à 6-2, 5-4 en sa faveur et qui a tout changé.

«C’est très décevant. David était en contrôle lors des deux premiers sets. Il était de loin le meilleur joueur», a expliqué Thomas Johannsson. «Et puis, soudainement, à 6-2, 5-4 en sa faveur, il perd dix points d’affilée. Il a pris des décisions stupides, notamment au service, et eu une période de quatre à cinq minutes qui lui a fait très mal. Face à un aussi bon joueur qu’Andrey, vous devez être chirurgical et parfois David s’écarte d’une tactique gagnante. Il aurait dû mener deux sets à zéro et cela aurait été un match tout à fait différent, surtout pour Andrey qui a déjà joué tellement de sets depuis le début de l’année. David était le meilleur joueur sur l’ensemble du match, mais Andrey a été le meilleur aux moments importants. C’est la raison pour laquelle c’est décevant.»

David Goffin, 11e au classement ATP, quitte donc une nouvelle fois l’Open d’Australie au stade du troisième tour, mais tout cela dit n’est pas à jeter pour autant.

«Conclure des sets, des matches, cela ne s’apprend pas à l’entraînement. Il faut le faire en match. Cela dit, j’ai vu beaucoup de choses de la part de David qui m’ont plu, des choses sur lesquelles nous avons travaillé et qui ont porté leurs fruits. Même si c’est une défaite décevante, car j’avais le sentiment qu’il pouvait aller plus loin dans ce tournoi, c’est un pas dans la bonne direction. Il a livré une très belle campagne en ATP Cup et cette semaine-ci était correcte. Ce n’est pas la fin du monde. Il joue bien pour l’instant. Il y aura d’autres occasions et on va voir comment rebondir au mieux lors des tournois de Montpellier, Marseille et Rotterdam».

Nos dernières videos