Créer un lieu où tous les Villois peuvent se rencontrer, c’était l’objectif poursuivi par l’ASBL «L’Amitié Villoise» quand elle a été créée en 1976, à la veille de la fusion des communes, par l’ancien bourgmestre de Ville-en-Hesbaye et de Braives, Henri Mouton.

Et c’est toujours aujourd’hui le même objectif que vise l’ASBL. À l’époque, l’Amitié Villoise rachète l’ancienne maison communale et l’ancienne école communale pour les transformer en salle polyvalente. «On y a ajouté une cafétéria, un terrain de tennis, un terrain de pétanque et une plaine de jeux qui sont toujours en place aujourd’hui et ouvert à tous», précise Monique Bonet, la secrétaire de l’Amitié Villoise. L’ASBL organise quatre activités par an: une chasse aux œufs en avril, une brocante au mois de juin, une veillée d’Halloween le 31 octobre et un repas automnal en novembre. «L’argent que l’on récolte nous sert à acheter des cadeaux pour les enfants et des jeux pour la plaine de jeux», précise la secrétaire. La salle de l’Amitié Villoise est aussi mise gratuitement à la disposition d’associations comme les anciens combattants, les «Femmes prévoyantes» ou encore le club des 3x20. «La salle peut aussi être louée pour des événements privés.» L’ASBL organise également des spectacles en collaboration avec le Centre culturel Braives-Burdinne.

«Pour nos 40 ans, nous avons notamment organisé deux très beaux spectacles.» Pour l’avenir, l’Amitié Villoise entend bien encore intensifier la rencontre et le dialogue entre les Villois de souche et les nouveaux habitants. «Nous avons beaucoup de nouveaux arrivants dans le village. Et notre but est d’essayer de réunir tout le monde. L’Amitié Villoise se veut ouverte à tous!»