Durant 3 jours (les 31 janvier, 1er et 2 février), la compagnie des sources proposera sa 18e représentation à l’Arrêt 59.

Philippe Danvin vient d’écrire sa 20e pièce: «L’année sabbatique» qu’il mettra en scène et qui sera jouée par son équipe de comédiens: «C’est toujours une comédie de boulevard avec de nombreuses situations rigolotes. Une base classique avec un mari, un amant et d’autres personnages qui viennent s’imbriquer. J’arrive à écrire une pièce chaque année et pour la première fois le titre est arrivé avant le scénario. Est-ce un signe que j’ai moi aussi besoin de me reposer un peu», sourit Philippe. Si les 3 représentations sont la consécration de l’auteur et de sa troupe, il ne faut pas oublier tout le travail effectué en amont: «Les comédiens découvrent le scénario fin août avec la lecture. Les répétitions commencent à la mi-septembre à raison de deux par semaine. Ils doivent mémoriser les dialogues et puis travailler les attitudes. Nous travaillons dans la sérénité et la bonne humeur et j’ai beaucoup de patience. Tout le monde est bénévole et nous sommes là avant tout pour prendre du plaisir et essayer d’en donner aux spectateurs. Les mimiques sont très importantes car elles induisent les rires du public. Il ne faut pas non plus négliger le stress qui arrive inévitablement au moment de monter sur scène. C’est avant tout un travail collectif qui est destiné à faire rire les gens. L’actualité est suffisamment triste en ce moment et une soirée de détente fait toujours plaisir». Philippe est toujours à la recherche de comédiens qui souhaitent rejoindre sa compagnie. «En effet, nous ne fermons la porte à personne et celles et ceux intéressés peuvent me contacter».

philippedanvin@hotmail.com