FOOT | P1 LIÈGE

VIDÉO | Minerois - La Calamine: Bienvenue au festival du penalty!

Si le penalty accordé à La Calamine était justifié, les deux penaltys sifflés en faveur de La Minerie ont été généreusement offerts par l’arbitre. Minerois - La Calamine : 2 - 1

Arbitre: M. Leroy.

Cartes jaunes: Ernens, Hagelstein; Volont.

Buts: Digregorio sur pen. (0-1, 42e ), Cornet sur pen. (1-1, 49e ), Becker sur pen. (2-1, 65e ).

MINEROIS: Simonis, Becker, Volont, Leclercq, Scherpereel, Thomsin, Gaillard, Counet, Khachatryan, Cornet, Germis (89e Lohay).

LA CALAMINE: Joiris, Hagelstein, Ernens, Aritz (46e Dabo), Seewald (71e Jacinto), Digregorio, Krhlanko, Akdim, Schyns, Kudura, Aksu.

Peu d’occasions à se mettre sous la dent durant la première période. Deux frappes manquées par le jeune Abdoullah Akdim (U19) côté germanophone et un face-à-face raté par Guillaume Germis côté minier. Il faut attendre la 42e minute pour voir Ismail Aksu filer seul au but avant d’être arrêté fautivement dans la surface de réparation par Kévin Volont, qui écope d’un simple carton jaune pour sa faute en tant que dernier homme. Alex Digregorio se charge de la conversion du coup de pied de réparation pour donner l’avantage à son équipe à la mi-temps (0-1).

En seconde période, La Minerie bénéficie de deux penaltys (49e et 65e ) généreusement accordés par l’homme en noir pour deux fautes d’Amara Dabo, qui venait de monter au jeu. Ils sont respectivement transformés par Tom Cornet et Johnny Becker.

«C’est un scandale. Sans vouloir manquer de respect à nos adversaires du jour, ils n’avaient pas les armes pour nous inquiéter et ce, même si nous étions moins bien. Sans ce double coup de pouce du trio arbitral, conjugué aux nombreuses positions de hors-jeu qu’ils ont sifflées en notre défaveur, nous serions sortis vainqueurs de ce duel. À nous d’être plus forts que ces coups du sort, mais dans ces circonstances, la mission devient impossible. Le seul point positif est que nous avons aligné six joueurs de moins de 20 ans» commentait, dépité, Alex Digregorio.

Les Vert et Blanc ont timidement tenté de réagir mais ni Aksu ni Kudura, peu en réussite, ne parviendront à arracher le point du partage.

Altercation

Après le match, sur le terrain au moment de se serrer les mains, Guillaume Germis (Minerois) a insulté le Calaminois Amara Dabo, qui a répondu en lui assénant un coup de boule. « Mon joueur a réagi dans l’instant et la violence n’est pas une bonne réponse. Je ne peux pas le blâmer car le racisme n’a pas sa place sur un terrain. Ces joueurs nuisibles devraient être bannis du football car ils entachent les valeurs positives que le sport véhicule » a commenté Alex Digregorio.