BELGIQUE

Prostitution forcée d’une mineure française: un 9e suspect sous mandat d’arrêt

Prostitution forcée d’une mineure française: un 9e suspect sous mandat d’arrêt

BELGA

Un neuvième suspect a été placé sous mandat d’arrêt dans le cadre de l’exploitation d’une mineure française forcée à la prostitution.

L’information, dévoilée par La Capitale, a été confirmée par le parquet de Bruxelles. Huit autres suspects avaient déjà été placés sous mandat d’arrêt.

Selon plusieurs médias, la jeune fille de 16 ans avait fugué fin novembre après une dispute à l’école. Avec son petit ami français, elle était venue à Bruxelles. Début décembre, ce dernier l’avait «vendue» pour de l’argent et de la drogue d’une valeur de 2.000 euros à des membres d’une bande urbaine de St-Gilles.

Ceux-ci l’auraient enfermée dans différents endroits et lui auraient créé un profil sur le site Web de prostitution «Quartier rouge». La jeune fille aurait alors été forcée de se prostituer, à la fois dans le sous-sol d’une maison à Uccle où elle a été retrouvée, et dans divers hôtels.

Ces dernières semaines, huit suspects ont été placés sous mandat d’arrêt par le juge d’instruction.

Selon l’enquête, d’autres jeunes filles françaises auraient été victimes de la même bande. L’enquête en cours doit permettre de les identifier.