MOLENBEEK

Faits de moeurs supposés à l’athénée Sippelberg: L’instituteur placé sous mandat d’arrêt

Faits de moeurs supposés à l’athénée Sippelberg: L’instituteur placé sous mandat d’arrêt

Image d’illustration. BELGA

Un instituteur remplaçant de l’athénée royal du Sippelberg, situé à Molenbeek-Saint-Jean, a été placé sous mandat d’arrêt pour des faits de moeurs, a confirmé vendredi Denis Goeman, porte-parole du parquet de Bruxelles. Une instruction judiciaire est en cours.

Denis Goeman se refuse pour l’instant à donner plus de détails concernant la nature des faits, si ce n’est de confirmer qu’il s’agit bien de faits de moeurs. D’après une source du milieu scolaire, il était question d’attouchements. L’enseignant faisait des remplacements depuis l’an dernier à l’athénée royal du Sippelberg en première primaire. La mère d’une fillette scolarisée aurait porté plainte en février dernier.

L’instituteur aurait depuis été écarté par la direction, arrêté par la police et incarcéré. Il aurait fait des aveux et reconnu avoir fait plus de victimes que celle ayant fait l’objet d’une plainte, toujours selon la même source issue du milieu scolaire. Il serait question de 8 à 9 élèves. Des enquêteurs se seraient rendus en début de semaine dans l’établissement pour interroger des enfants. Le parquet ne veut pas éventer pour l’instant les déclarations du prévenu lors de son audition par le juge d’instruction, des devoirs d’enquête étant encore en cours.