HOCKEY

Red Lions et Red Panthers entament leur Pro League ce week-end en Australie

Red Lions et Red Panthers, les deux équipes nationales de hockey, disputeront samedi et dimanche contre l’Australie, à Sydney, leurs deux premières rencontres de la 2e édition de la Hockey Pro League.

Les objectifs des coachs respectifs de la Belgique sont radicalement différents à quelques heures d’entamer ce championnat regroupant sur 5 mois neuf des meilleures nations mondiales. L’équipe messieurs, championne du monde et d’Europe en titre, n’a d’yeux que pour les JO 2020, tandis que son homologue féminine, recalée pour Tokyo, se tourne résolument vers l’avenir.

Samedi sur le coup de 6 heures du matin en Belgique (16h00 locale), soit 2h30 avant le match des messieurs et sur le même terrain du parc olympique de Sydney, les Red Panthers rentreront dans la compétition contre des Hockeyroos, classées à la 2e place mondiale et finalistes malheureuses de la première édition, battues aux shoot-outs par les Pays-Bas.

Si les joueuses de Niels Thijssen avaient réussi l’exploit de prendre par deux fois la mesure des Océaniennes en 2019 (2-1 à Melbourne et 1-0 à Anvers), les circonstances s’y prêtent moins bien cette saison. Les Australiennes ont en effet débuté leur préparation pour Tokyo, où elles viseront une place sur le podium, alors que les Belges, actuellement 12e mondiales, jouent désormais la carte de la reconstruction après leur malheureuse élimination olympique.

Avec le nouveau système de classement mondial entré en vigueur depuis le 1er janvier, la hiérarchie pourrait à présent rapidement être remise en question. Un double succès belge ce week-end à Sydney permettrait par exemple à Barbara Nelen et ses équipières de grimper au 8e rang mondial, tandis que l’équipe aussie reculerait de deux places pour se retrouver 4e.

Un ranking qui est toutefois loin d’être la préoccupation principale de Niels Thijssen, dont l’attention est désormais portée «sur le développement de chaque individualité», a-t-il exprimé jeudi, au surlendemain d’un match de préparation remporté 8-1 contre une équipe provinciale de New South Wales.

Une première rencontre de prestige pour les Lions

Côté Red Lions, leur double duel contre les vainqueurs de l’édition inaugurale attirera lui tous les regards de la planète hockey.

Les deux nations, séparées seulement par 2 petits points en tête du classement mondial (2.450 pour l’Australie contre 2.448 pour la Belgique), sont aussi les deux pays les plus régulièrement cités pour endosser le statut de favoris à l’or olympique d’ici six mois.

Les hommes de Shane McLeod prennent tellement à coeur ce défi unique de rajouter à leurs couronnes mondiale et européenne le seul titre qui leur fait encore défaut qu’ils ont consacré une bonne partie du mois de janvier à construire leurs bases tactiques et physiques à l’autre bout du monde.

Une occasion de tester des joueurs avant les JO

Parti en stage à Sydney avec un groupe élargi de 36 joueurs, parmi lesquels une dizaine de jeunes espoirs qui découvrent le plus haut niveau, McLeod et son staff accordent peu d’importance aux résultats de la Pro League qu’ils utilisent cette saison avant tout comme banc d’essai en vue des JO.

L’an dernier, la Belgique avait pour la première fois de son histoire réussi à battre les Kookaburras sur leurs terres en match officiel. Vainqueurs 4-1 à l’aller à Melbourne, les Belges s’étaient par la suite inclinés 0-2 au retour à Anvers, avant d’être à nouveau battus 2-3 quelques jours plus tard en finale à Amsterdam. Ils avaient alors cédé aux hommes de Colin Batch une première place mondiale qui ne tiendra sans doute toujours qu’à un fil en faveur de l’une des deux nations au terme du week-end.

Les Red Lions poursuivront la Pro League contre la Nouvelle-Zélande, les 1er et 2 février à Auckland, avant de retourner en Inde, les 8 et 9 février, dans le Kalinga Stadium de Bhubaneswar, lieu de leur exploit lors de la conquête de leur couronne mondiale. Les Red Panthers les accompagneront à Auckland, mais prendront quant à elles la direction de la Chine et Changzhou par la suite pour y terminer leur tournée, les 8 et 9 février.