CP Bourg à Ottignies: une réunion du Comité d'orientation élargi prévue lundi matin

Après une réunion qui a tendu l'ambiance entre syndicats et direction de CP Bourg, le personnel a été informé de la situation mercredi sur le site d'Ottignies de l'entreprise spécialisée dans le matériel d'impression. Les syndicats ont confirmé que la direction tentait de clôturer unilatéralement la phase 1 de la loi Renault sur le licenciement collectif, déclenchée en octobre lorsque l'intention de supprimer 77 emplois avait été annoncée. Un préavis de grève a été déposé mais le personnel n'a pas cessé le travail à ce stade. Il attend une réunion du Comité d'orientation élargi, annoncée lundi.

"Le personnel est à la fois fâché et abattu, mais le travail continue pour l'instant. Une réunion du Comité d'orientation élargi, comprenant la direction de CP Bourg et les responsables de la Sogepa, qui est actionnaire de l'entreprise, est prévue lundi matin sur place. Nous verrons ce que cela va donner, et si l'objectif est de calmer la situation ou d'entériner ce qui nous a été dit mardi à propos de la clôture de la phase 1 de la loi Renault. On nous a affirmé qu'il y avait urgence, mais c'est une urgence qu'on ne comprend pas", explique le permanent CSC-Metea Laoucine Ourhribel.

Les syndicats se demandent si c'est l'arrivée des élections sociales ou une nécessité d'avancer dans la vente des terrains de l'entreprise qui pousse la direction à précipiter les choses, alors qu'ils estiment qu'il reste des pistes à explorer avant le clôturer la phase 1 de la loi Renault. Ils avaient demandé, à la sortie du conseil d'entreprise de mardi, la convocation d'une réunion de conciliation dans les meilleurs délais. Trois dates ont été proposées mercredi, et les représentants du personnel espèrent que cette réunion pourra se tenir au début de la semaine prochaine.

Nos dernières videos