VIELSALM

La pisciculture pour sensibiliser les élèves aux cours d’eau

Mercredi, les élèves de 6e primaire de l’école fondamentale libre Saint-Joseph de Vielsalm ont reçu 200 œufs de saumon dans le cadre d’un projet de sensibilisation mené en partenariat avec le Contrat de Rivière Amblève.

L’idée: élever les œufs en classe avant de relâcher les poissons dans la rivière.

Mis à disposition par le Contrat de Rivière Amblève dans un aquarium spécialement conçu pour reproduire le biotope des salmonidés, les œufs proviennent du Conservatoire du saumon mosan (CoSMos) d’Érezée. Les élèves assureront le suivi des alevins pendant plusieurs semaines avant de les relâcher dans un ruisseau tout proche, dès que les poissons seront prêts à regagner leur habitat naturel.

«Les saumons sensibles à la qualité de l’eau»

«Ce projet vise à sensibiliser les élèves à la conservation des cours d’eau ainsi qu’à l’impact de l’homme sur la qualité de l’eau, explique Pascal Schmitt, du Contrat de Rivière Amblève. Les saumons sont très sensibles à la qualité de l’eau. Les aménagements et la dégradation de la qualité de l’eau liés à l’industrialisation ainsi que la pêche ont entraîné sa disparition de nos cours d’eau dans les années 1930.»

Le projet «Saumon 2000» lancé conjointement par les autorités régionales et plusieurs universités dans les années 1980 a depuis lors contribué au retour de l’espèce dans nos rivières. C’est la troisième année consécutive que le Contrat de Rivière mène ce type de projet avec une école de son bassin hydrographique, qui englobe 16 communes des provinces de Liège et de Luxembourg.

Outre sa dimension environnementale, le projet permettra aux élèves de 6e primaire d’aborder différentes matières – éveil scientifique, géographique, math, français – par l’intermédiaire de la pisciculture, précise-t-on au Contrat de Rivière.