BELGIQUE

Virus en Chine: quid de la Belgique? «Pas de raison de s’alarmer mais la vigilance est de mise»

Virus en Chine: quid de la Belgique? «Pas de raison de s’alarmer mais la vigilance est de mise»

Les cliniques de voyage informent activement les voyageurs sur le virus. AFP

En Belgique, il n’y a pas lieu de s’alarmer en raison du coronavirus qui se propage en Chine, mais la vigilance a été renforcée, a indiqué mercredi le porte-parole du SPF Santé publique, Jan Eyckmans.

Le porte-parole du SPF Santé publique souligne que notre pays prévoit des procédures très strictes.

M. Eyckmans explique qu’en Belgique, les recommandations de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) sont suivies. Le groupe d’évaluation des risques, une équipe d’experts belges dirigée par l’Institut scientifique de santé publique Sciensano, enverra cette semaine des informations supplémentaires aux hôpitaux et aux médecins. De cette façon, ils sauront identifier le coronavirus et savoir de quelle façon le traiter. Si un cas se présente, l’hôpital Saint-Pierre de Bruxelles est le centre de référence pour l’accueil et le traitement de patients en toute sécurité.

La maladie est causée par un nouveau coronavirus 2019-nCoV et la situation évolue rapidement. De nombreuses victimes auraient contracté la maladie sur le marché de Wuhan South China Seafood City. C’est là que le virus a été découvert pour la première fois.

Les cliniques de voyage informent activement les voyageurs sur le virus et les conseils aux voyageurs pour la Chine sont tenus à jour. Actuellement, le SPF Affaires étrangères recommande aux personnes se rendant à Wuhan d’éviter les marchés aux animaux, les animaux vivants et morts, la consommation de viande crue et le contact avec les personnes malades.