Gros changement pour votre Cécémel, Fristi et autre Joyvalle

Gros changement pour votre Cécémel, Fristi et autre Joyvalle

Cotons-tiges, pailles, touillettes à café: le Parlement européen a entériné mercredi à une large majorité la fin dans l’Union européenne, à partir de 2021, de ces produits en plastique à usage unique qui polluent les océans. AlikeYou – stock.adobe.com

Alors que l’Europe va interdire en 2020 l’usage des pailles en plastique jetable, FrieslandCampina, la société néerlandaise annonce qu’elle va changer ses pailles en plastique au profit du papier.

Les berlingots de Cécémel, Fristi et Joyvalle seront bientôt équipés de pailles en papier. FrieslandCampina, la société néerlandaise qui produit ces boissons pour le marché belge, va en en effet en introduire pour tous ses emballages européens incluant actuellement une paille en plastique. D’ici un an, ce sont plus de 100 millions de pailles en plastique qui seront remplacées par une variante plus durable en papier.

Avec cette mesure, FrieslandCampina entend devancer l’interdiction européenne d’encore utiliser des pailles en plastique jetables. L’entreprise néerlandaise se concentrera d’abord sur ses petits berlingots avant de passer à d’autres emballages recourant au plastique. Elle a cependant récemment déjà introduit un emballage de fromage recyclable.

Les nouvelles pailles sont en papier certifié. Elles seront solides, flexibles et hygiéniques, ne se ramolliront pas trop rapidement en buvant et seront biodégradables.

Quelque 142 millions de pailles auront été remplacées en 2021. Cela représente plus de 23.000 kilomètres et 57 tonnes de pailles en plastique.

Il n’y a en revanche pas encore d’alternative qualitativement et hygiéniquement appropriée pour les emballages en plastique placés autour des pailles, note FrieslandCampina, qui s’engage à les remplacer dès qu’une solution aura été trouvée.