Emir Kir exclu du PS - Le cdH de Saint-Josse, ultra-minoritaire, sort de la majorité

(Belga) Après le vote quasi unanime des militants socialistes confirmant leur soutien à la fois en Emir Kir comme bourgmestre, et aux valeurs et statuts du PS, le cdH de la commune a annoncé en fin de soirée qu'il ne soutiendrait plus le travail du collège échevinal de Saint-Josse-Ten Noode. Le centre démocrate Humaniste a un conseiller communal (sur 29) dans cette commune centrale de la capitale où la Liste du Bourgmestre Emir Kir avait obtenu la majorité absolue (17 sièges) au dernier scrutin communal d'octobre 2018.

Déjà dans la majorité durant la législature précédente, le cdH avait accepté l'offre de la Liste du Bourgmestre de rejoindre la majorité sans y disposer d'échevin. "L'accueil de maires d'extrême-droite au sein de la maison communale avec le soutien du bourgmestre est inacceptable. Tout autant, le soutien de la section locale du PS à cette attitude ne semble pas de nature à permettre la poursuite d'une collaboration sereine et partagée au niveau des valeurs", a indiqué le cdH, lundi en fin de soirée. Le centre démocrate Humaniste a précisé que dans le cadre de sa refondation, "le renouveau de la démocratie et le vivre ensemble quelles que soient les origines des personnes" sont inscrites comme une des priorités de l'opération «Il fera beau demain»" lancée par le président de la formation humaniste, il y a quelques jours. "Ce dialogue constructif et apaisé basé sur le respect des valeurs communes fortes - comme par exemple la tolérance, le respect de la diversité et l'égalité homme-femme - est indispensable pour l'harmonie de notre société. C'est dans cet état d'esprit que le cdH de St Josse veut, en toute indépendance, mener son travail au sein du conseil communal en faveur de l'ensemble des Tennodois et de l'intérêt général", a-t-il encore dit par voie de communiqué. (Belga)