LIÈGE

Coup de feu sur un bus TEC à Liège: un tir indirect, le travail a repris (en partie)

Coup de feu sur un bus TEC à Liège: un tir indirect, le travail a repris (en partie)

Le TEC n’était pas visé par le coup de feu. Doc.

Un coup de feu a bel et bien été tiré à Droixhe, mais le bus du TEC n’était pas directement visé. Selon le rapport de l’expert en balistique, la balle aurait été tirée sur la voie publique et elle aurait ricoché contre le sol ou contre un mur avant de toucher le bus.

En milieu d’après-midi, les chauffeurs du TEC ont repris leur travail en partie, a-t-on appris auprès de la directrice du marketing Carine Zanella. Ils avaient débrayé après qu’un bus de la ligne 17 ait essuyéun coup de feu lundi matin à Droixhe.

Selon le parquet, la balle qui a touché le bus était le résultat d’un tir indirect. D’après le rapport de l’expert en balistique, la balle aurait été tirée sur la voie publique et elle aurait ricoché contre le sol ou contre un mur avant de toucher le bus. «Nous pouvons vous confirmer qu’il n’y avait aucune intention malveillante contre le TEC», a, pour sa part, indiqué la police locale.

Un accord entre la direction et les organisations syndicales est intervenu, en fin d’après-midi. Selon cet accord, la circulation des bus reprendrait normalement demain matin.Les lignes 17, 18, 60, 67, 68 et 69 circuleront selon leur itinéraire normal.

Coup de feu sur un bus TEC à Liège: un tir indirect, le travail a repris (en partie)
Personne n’a heureusement été blessé. Doc.