article abonné offert

Béton des villes, béton des champs: quand le territoire suffoque

Béton des villes, béton des champs: quand le territoire suffoque

Une fois construit, ce terrain ne reviendra jamais à son état d’origine. On ne «débétonne» jamais. EdA

«Stop béton», ça claque comme un slogan. Et comme une urgence. «Mais l’étalement urbain n’est pas une fatalité», soutient Hélène Ancion (Inter-Environnement Wallonie). Elle vient de publier un dossier. Presque un roman.