POLITIQUE

Le rejet de la candidature de Khattabi: un «accident politique grave»

Le rejet de la candidature de Khattabi: un «accident politique grave»

La candidature de l’ex-co-présidente des Verts francophones n’a pu recueillir vendredi la majorité des deux tiers nécessaires pour être acceptée BELGA

Le ministre-président wallon, Elio Di Rupo, a jugé sévèrement lundi le rejet au Sénat de la candidature de la députée Zakia Khattabi (Écolo) à la Cour constitutionnelle. Selon lui, cet «accident grave» montre le risque de blocage que les nationalistes flamands font peser sur le pays.

La candidature de l’ex-co-présidente des Verts francophones n’a pu recueillir vendredi la majorité des deux tiers nécessaires pour être acceptée. Tant la N-VA que le Vlaams Belang, ainsi qu’une sénatrice Open Vld, avaient annoncé publiquement qu’ils ne voteraient pas en sa faveur. Leurs voix n’étaient toutefois pas suffisantes pour empêcher de former les deux tiers. Des voix ont donc manqué dans d’autres partis mais il est impossible de savoir qui a fait défaut, le vote se déroulant à bulletin secret.

«Ce qui est inacceptable, c’est qu’une communauté, c’est-à-dire la dimension néerlandophone du Sénat, a bloqué la nomination d’une francophone et ça, dans notre pays, c’est un accident politique grave qui montre que, demain, si le Vlaams Belang et la N-VA devaient s’accorder, il pourrait y avoir un blocage, même la déchirure de notre pays», a souligné Monsieur Di Rupo sur les ondes de La Première.

Madame Khattabi a «toutes les qualités» pour être juge à la Cour constitutionnelle, a-t-il ajouté.

Droits fondamentaux

Dès vendredi, Écolo a dénoncé le vote intervenu au Sénat, salué par les applaudissements du Vlaams Belang.

«En fait, ce sont les nationalistes et l’extrême-droite qui s’allient pour s’attaquer à nos libertés et à nos droits fondamentaux», a averti la ministre écologiste de la Culture de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Bénédicte Linard, interrogée sur Bel-RTL.

Les Verts vont «prendre le temps de l’analyse» avant de décider s’ils représentent la candidature de Madame Khattabi à la Cour constitutionnelle.