TENNIS

Open d’Australie: à travers la pluie, Federer passe le premier obstacle

Roger Federer, 3e mondial, est passé au pas de charge au 2e tour de l’Open d’Australie en battant l’Américain Steve Johnson (ATP 75e) 6-3, 6-2, 6-2 en 1 h 21 et «avec de la marge», lundi sous le toit de la Rod Laver Arena.

«J’ai senti que j’avais de la marge. Je sentais que je contrôlais le match, quoi que je fasse. Ce ne sera peut-être pas comme ça au prochain tour, donc je dois faire attention. Garder la mentalité tour après tour, point après point», a commenté le Suisse qui s’est imposé à six reprises à Melbourne.

«Les trois premiers tours seront la clé pour m’habituer à la pression, réussir à éviter les balles de break à 30-30, rester calme même si j’ai un set ou un break de retard…», a-t-il expliqué en rappelant que contrairement à «95% des joueurs du tableau», lui n’avait pas joué le moindre match de compétition avant ce premier tour.

Au deuxième tour, il affrontera le Français Quentin Halys (153e), issu des qualifications, ou le Serbe Filip Krajinovic (41e).

La pluie a brièvement interrompu sa rencontre avec Johnson, le temps de fermer le toit de la principale enceinte du Melbourne Park.

Les matches de Van Uytvanck et Minnen reportés

À 18h00 (08h00 HB), les organisateurs ont commencé à annuler certaines des parties au programme lundi et qui n’avaient pas encore débuté. C’est notamment le cas des matches d’Alison Van Uytvanck (WTA 47) et Greet Minnen (WTA 119), qui devaient jouer en 3e et 4e rotation sur le Court 14, respectivement face à la Française Fiona Ferro (WTA 63) et la Biélorusse Aliaksandra Sasnovich (WTA 99).

De premières gouttes sont tombées à 14h39 (04h39 HB), obligeant l’arbitre à suspendre quelques minutes le match de Roger Federer contre Steve Johnson dans la Rod Laver Arena, le temps de fermer le toit. Les toits de la Margaret Court Arena et de la Melbourne Arena ont également été clos, sans perturber le programme.

En revanche, les parties qui avaient continué sur les courts annexes non pourvus de toits ont été finalement suspendues peu après 15h00 (05h00 HB), lorsque la pluie s’est soudain intensifiée.

Le premier tournoi du Grand Chelem de l’année, un temps menacé par les fumées toxiques provenant des incendies monstres qui ravagent l’Australie, avait bien débuté à 11h00 (01h00 HB) avec une qualité d’air jugée «bonne». Mais c’est la pluie qui a contrarié le programme.