MONDE

IMAGES | Outre les feux, l’Australie doit faire face à des tempêtes de sable et des averses de grêle

Des tempêtes de poussière et des averses de grêle se sont abattues dimanche soir et lundi en différentes régions de l’Est de l’AustralieAFP

Des tempêtes de poussière et des averses de grêle se sont abattues dimanche soir et lundi en différentes régions de l’Est de l’Australie, constituant de nouveaux défis dans des zones déjà sinistrées par une éprouvante crise des feux de forêts toujours pas terminée.

La grande ville de Melbourne, capitale du Victoria (sud), a vu s’abattre dimanche soir d’énormes grêlons tandis que certaines parties de cet État du sud du pays ont été douchées par d’intenses précipitations, perturbant le déroulement de l’Open d’Australie de tennis.

Les feux de forêts se produisent chaque année en Australie, mais la saison des incendies a été particulièrement précoce et intense cette fois, en raison d’une sécheresse prolongée dans l’immense île-continent.

Les terres qui ont brûlé depuis septembre forment ensemble une superficie plus grande que le Portugal. En plus d’avoir détruit plus de 2 000 maisons, les incendies ont également fait au moins 29 morts.

La crise est aussi écologique puisque les chercheurs estiment qu’un milliard d’animaux pourraient avoir péri.