POLITIQUE

Formation fédérale: les informateurs ont réuni le PS et la N-VA

Formation fédérale: les informateurs ont réuni le PS et la N-VA

Photo News

À la veille de la présentation d’un rapport intermédiaire au roi Philippe, les informateurs Georges-Louis Bouchez (MR) et Joachim Coens (CD&V) ont organisé dimanche une rencontre avec le PS et la N-VA.

L’information diffusée dans ce sens par quelques médias a été confirmée à bonne source. On ignore quel a été le contenu des échanges.

Les informateurs royaux Georges-Louis Bouchez (MR) et Luc Coens (CD&V) sont attendus lundi à 14 heures au Palais royal pour présenter un rapport intermédiaire de leur mission au Roi. Leurs conclusions sont attendues pour le 28 janvier au plus tard.

Au cours des derniers jours, aucune des formations susceptibles de jouer un rôle dans les différents scénarios sur la table n’a claqué la porte.

Dimanche, le président du PS Paul Magnette a répété que son PS était toujours disposé à discuter avec la N-VA sur des éléments de contenu si celle-ci changeait d’avis au sujet d’une politique plus sociale que les socialistes appellent de leurs voeux. Mais «à part des signes symboliques dans leur grand meeting, je ne vois rien venir», a-t-il dit.

Du même coup, sous réserve du contenu et de l’issue de la rencontre de dimanche, l’option d’une coalition violette jaune n’est pas enterrée définitivement.

Paul Magnette n’a toutefois n’a pas enterré la piste d’un gouvernement provisoire s’il n’est pas possible de former un gouvernement de législature. Le président du PS avait déjà évoqué cette piste en juin dernier, quelques semaines après les élections.

«Il est évident qu’il est mieux de faire un vrai gouvernement, mais si on ne trouve pas de solution on pourrait faire un gouvernement de six mois ou un an pour faire face aux urgences sociales», a-t-il affirmé dimanche midi, interrogé par RTL-tvi.