ENVIRONNEMENT

Trois tremblements de terre ressentis en Belgique en 2019

Trois tremblements de terre ressentis en Belgique en 2019

L’Observatoire a également enregistré au moins 16 explosions mesurables en mer en 2019. Google Maps

Au total, 45 tremblements de terre naturels ont été mesurés en Belgique et dans ses environs en 2019 et trois d’entre eux ont été ressentis localement, a révélé vendredi l’Observatoire royal de Belgique (ORB).

La plus forte activité sismique de l’année dernière a été le tremblement de terre induit le 23 juin près de Dessel avec une magnitude de 2,1.

Au total, 45 séismes naturels, 14 séismes induits – c’est-à-dire des secousses provoquées par l’homme, par exemple en raison de forages géothermiques – et 199 explosions de mines et autres explosions contrôlées ont été observés. La plupart des événements sismiques sont passés inaperçus. La population belge a donc pu ressentir trois fois un tremblement de terre.

Genk, Dessel et Lessines

Le tremblement de terre naturel du 5 décembre 2019 près de Genk, d’une magnitude de 1,6, à une profondeur de 6,1 kilomètres, n’est par exemple pas passé inaperçu. Deux autres séismes ont été induits le 23 juin 2019 avec une magnitude de 2,1 à Dessel et une explosion à Lessines le 20 mai 2019 avec une magnitude de 1,8.

Aucun dommage n’a été signalé cette année en Belgique, rapporte l’ORB.

L’Observatoire a également enregistré au moins 16 explosions mesurables en mer en 2019, dont la plupart ont été réalisées par la marine belge, néerlandaise ou française pour détruire des bombes de la Première et de la Seconde Guerre mondiale.