FOOTBALL

Transfert avorté pour Jordan Lomba et retour à Waremme?

Transfert avorté pour Jordan Lomba et retour à Waremme?

Jordan Lomba de retour à Waremme? On espère que non. Masson

Le transfert du médian wawa en Macédoine aurait du plomb dans l’aile. En cause: un montant à payer par le club acquéreur.

Nous vous l’annoncions en exclusivité la semaine passée: Jordan Lomba quittait Waremme et la D2 amateurs pour une aventure en Macédoine. Direction la lanterne rouge de la D1 et le club de FK Rabotnicki. À la clé: un contrat professionnel pour la première fois de sa vie. Une grosse perte pour Waremme qui lâchait ainsi son meilleur joueur mais un challenge unique pour l’ancien Wanzois de 22 ans.

L’histoire fait rêver. Mais elle pourrait avoir du plomb dans l’aile. Chose qu’on ne souhaite évidemment pas au solide milieu. Un détail pourrait en effet tout faire capoter. Un détail qui avait (peut-être) quelque peu échappé à son nouveau club et son entourage. Comme il s’agit d’un transfert international, le club acquéreur, le FK Rabotnicki, doit s’acquitter d’indemnités de formation au profit de chaque cercle où Jordan Lomba a milité de ses 15 ans à aujourd’hui. Dans l’ordre, il va donc devoir indemniser Huy, Wanze/Bas-Oha et Waremme. Pour quel montant? Franco Iovino, un des agents, ne sait pas. «Je dois encore prendre rendez-vous avec ces clubs, dit-il. Normalement, cela doit aller, mais il faut voir ce qu’ils demandent. En tout, ce sera quelque chose comme 6000€, soit une bouchée de pain pour un club professionnel. Mais bon, si jamais c’est de trop, on essayera de trouver une solution… » Comme par exemple un deal qui verrait ces clubs renoncer à leurs indemnités de formation et s’assurer un montant du transfert en cas de revente et de plus-value. «Or, on sait que Jordan a un gros potentiel, dit l’agent. Donc, cela ne posera pas de souci.»

Reste à voir si le FK Rabotnicki sera en mesure de payer le montant réclamé par les clubs et calculé par l’Union belge en fonction du classement de ces clubs. On devrait y voir plus clair en début de semaine prochaine. De là à voir Jordan revenir à Waremme et y finir la saison, il y a un pas qu’on ne franchira pas encore pour le moment. «Car j’espère vraiment qu’on ne brisera pas mon rêve de devenir professionnel » nous disait encore il y a quelques jours le joueur. On croise les doigts pour lui.

D2 Amateurs