TENNIS

Open d’Australie: Kimmer Coppejans et Greet Minnen au dernier tour des qualifications

Open d’Australie: Kimmer Coppejans et Greet Minnen au dernier tour des qualifications

Kimmer Coppejans se rapproche encore d’une participation au tableau final de l’Open d’Australie. BELGA

À l’instar de Greet Minnen (WTA 119), Kimmer Coppjans (ATP 158) n’est plus qu’à un match du grand tableau de l’Open d’Australie.

Kimmer Coppjans s’est qualifié pour le troisième et dernier tour des qualifications de l’Open d’Australie, première levée du Grand Chelem. Coppejans, 158e joueur mondial, s’est imposé 7-6 (7-3), 6-3 face au Canadien Brayden Schnur (ATP 103), ce vendredi, sur la surface dure de Melbourne. Le match a duré 1h33.

Dans sa carrière, Coppejans, 25 ans, n’a participé qu’à un tournoi du Grand Chelem, Roland-Garros, en 2015 et 2019 avec à chaque fois une élimination au premier tour à la clé.

Afin de rejoindre le tableau final à Melbourne pour la première fois de sa carrière, Coppejans devra franchir un dernier obstacle, représenté par l’Américain Christopher Eubanks (ATP 220).

David Goffin, 11e au classement ATP, est le seul Belge assuré de figurer dans le tableau final. Steve Darcis (ATP 176) a été battu par le Français Elliot Benchetrit (ATP 229) au premier tour, mettant ainsi un terme à sa carrière.

«Très content de mon match»

Kimmer Coppejans (ATP 158) n’est plus qu’à un match d’une première participation au tableau final de l’Open d’Australie. L’Ostendais, 25 ans, s’est hissé vendredi à Melbourne au troisième et dernier tour des qualifications à la suite d’une belle victoire contre le Canadien Brayden Schnur (ATP 103), tête de série n°3 du tableau. Sur le court n°15, le long de la voie ferrée qui conduit vers le centre-ville, il s’est imposé 7-6 (7-3), 6-3 après 1h33 de jeu.

«Je suis très content de mon match», a-t-il confié. «Le premier set était très dur. J’avais pas mal de difficultés à lire son service au début, mais j’ai fini par trouver la bonne formule pour bien le retourner. C’était très important, car dans l’échange, je sentais que j’avais l’ascendant. J’ai aussi essayé de venir souvent au filet. C’est un aspect que j’ai beaucoup travaillé durant la préparation, car si je veux franchir un cap, je ne peux plus continuer à jouer des échanges interminables du fond du court.»

Dans sa carrière, Kimmer Coppejans, 25 ans, n’a participé qu’à un tournoi du Grand Chelem, Roland-Garros, en 2015 et 2019, avec à chaque fois une élimination au premier tour. Entre lui et une place dans le tableau final à Melbourne Park se dresse désormais l’Américain Christopher Eubanks (ATP 220), 23 ans, qu’il n’a encore jamais rencontré sur le circuit.

«Je ne connais pas grand-chose à son sujet, si ce n’est que c’est qu’il est très grand (Ndlr: 2m01) et qu’il sert très bien», a-t-il poursuivi. «Il arpente surtout le circuit aux États-Unis, là où moi, je joue la plupart de mes tournois en Europe. Je vais encore tâcher de regarder des vidéos pour établir ma tactique. Je suis déjà heureux de figurer au troisième tour, mais c’est pour disputer les tournois du Grand Chelem que l’on joue au tennis. L’an dernier, j’avais perdu ici au dernier tour des qualifs. J’espère donc cette fois franchir la dernière étape.»

Greet Minnen passe au troisième tour en battant Fang Ying Xun

Open d’Australie: Kimmer Coppejans et Greet Minnen au dernier tour des qualifications
Il reste un obstacle à franchir à Minnen avant d’accéder au tableau final à Melbourne. BELGA
Greet Minnen s’est hissée au troisième et dernier tour des qualifications de l’Open d’Australie, première levée du Grand Chelem de tennis. La 119e joueuse mondiale a battu la Chinoise Fang Ying Xun (WTA 245) sur le score de 6-3, 6-1 en 1h09, ce vendredi, sur la surface dure de Melbourne.

Il reste un obstacle à franchir à Minnen avant d’accéder au tableau final à Melbourne. Il sera représenté par la Néerlandaise Lesley Pattinama Kerkhove (WTA 166) ou l’Autrichienne Barbara Haas (WTA 143).

Minnen, 22 ans, n’a encore jamais disputé un tournoi du Grand Chelem en simple. Elle avait pris part à Wimbledon en double l’an passé, aux côtés d’Alison Van Uytvanck, étant éliminée au deuxième tour.

Elise Mertens (WTA 17), Alison Van Uytvanck (WTA 47) et Kirsten Flipkens (WTA 79) ont déjà leur place dans le tableau final de l’Open d’Australie.

Ysaline Bonaventure (WTA 115) et Yanina Wickmayer (WTA 147) ont été sorties en qualifications.

«J’ai très bien joué tactiquement»

Il y aura peut-être une quatrième joueuse belge dans le tableau final de l’Open d’Australie à partir de lundi. Greet Minnen (WTA 119) s’est hissée vendredi à Melbourne au troisième et dernier tour des qualifications en battant la Chinoise Fang Ying Xun (WTA 245). Sur le court n°10, la Campinoise, 22 ans, s’est imposée de 6-3, 6-1 en 1h09 de jeu.

«C’est une belle victoire», a-t-elle confié à Belga à sa sortie du court. «Ce n’était pas une adversaire facile. Elle servait bien, elle était agressive, mais j’ai très bien joué tactiquement. J’ai très bien retourné, ce qui était la clé. Et vu qu’elle était grande, je savais aussi que je devais la faire bouger un maximum. Franchement, je suis contente. Je touche bien la balle. Cela donne confiance pour la suite…»

Greet Minnen n’a encore jamais participé à un tournoi du Grand Chelem en simple. La petite amie d’Alison Van Uytvanck a bien déjà atteint deux fois le troisième tour des qualifs, l’an dernier à Roland-Garros et Wimbledon, mais elle n’a pas réussi à franchir cette dernière haie. Elle espère donc que la troisième fois sera la bonne contre l’Autrichienne Barbara Haas (WTA 143), 23 ans.

«Pour l’instant, tout va bien. On ne sait jamais ce qui peut se passer demain, mais j’aborde ce match avec optimisme», a-t-elle poursuivi. «Je connais bien Haas. Je l’ai déjà rencontrée. C’est une joueuse qui ramène beaucoup de balles, et contre qui il sera donc important d’être agressive pour tâcher de la dépasser. C’est un rêve pour moi de disputer une levée du Grand Chelem et plus on s’en rapproche, plus on y pense évidemment», a-t-elle souri. «Je vais en tout cas faire le maximum.»

Nos dernières videos