article abonné offert

CHINY

Jeux coquins mortels: l’affaire sera jugée par la cour d’assises

Jeux coquins mortels: l’affaire sera jugée par la cour d’assises

La reconstitution avait eu lieu le 19 octobre 2017, dans l’appartement de la rue du Docq. ÉdA – 302322854144

Lonnie Meunier, de Chiny, sera jugé en assises. On lui reproche d’avoir causé la mort d’une Gemblouteoise. Un jeu sexuel qui aurait mal tourné.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 32 des 396 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?