FOOTBALL

Damien Kremer prolonge à la tête de Crisnée

Damien Kremer prolonge à la tête de Crisnée

Damien Kremer a peut-être l’air étonné, mais cette prolongation sonnait comme une évidence pour les deux parties. Masson

Convaincus par le projet, les dirigeants crisnéens ont renouvelé le contrat de leur coach pour la saison prochaine.

À quelques jours de la reprise du championnat, Damien Kremer a accueilli une bonne nouvelle puisque les dirigeants crisnéens ont décidé de prolonger son contrat à la tête de l’équipe fanion du club. Une évidence pour Yakhlef El Mokhtari tant le frère de Romain est occupé à faire de l’excellent boulot. «C’est vrai que les résultats n’étaient pas forcément au rendez-vous en début de saison, ajoute le président du club. Mais il a su fédérer les joueurs autour de lui. Et le maintien est désormais presque assuré. »

Au-delà des résultats comptables, c’est aussi la personnalité de Damien Kremer qui séduit dans le club hesbignon. « Il veut toujours aller plus haut, c’est un vrai battant. Il est également très honnête vis-à-vis de tout le monde et cela me plaît, confirme Yakhlef El Mokhtari. Tout comme le projet qu’il m’a présenté pour la saison prochaine. Celui-ci mise sur la continuité et je compte sur lui pour le mener à bien.»

Après Manu Wilmet et Manu Gorissen, Damien Kremer est ainsi le troisième coach de la série à être assuré de poursuivre l’aventure pour une saison supplémentaire. «J’ai rapidement eu envie de continuer, insiste celui qui est en train de vivre sa première expérience en tant que T1 d’une équipe d’adultes. Nous sommes actuellement dans le ventre mou, franchement, au vu de notre budget, je suis très heureux. Je vis quand même ma cinquième année au club, les dirigeants m’ont donné ma chance comme T1 et ils me font confiance. Franchement, je me sens un peu comme à la maison. »

Si le tour final semble inaccessible cette saison, l’ancien T2 de Stéphane Willems espère bien pouvoir s’en rapprocher la saison prochaine. « Je vais commencer à y penser, admet Damien Kremer. Mais sans pour autant bâcler cette fin de saison, il faut que les joueurs continuent à prendre du plaisir. Mais oui, j’aimerais grappiller quelques places l’année prochaine. »

Si le dossier du T1 est désormais ficelé, place à celui de l’entraîneur adjoint. Damien Kremer aimerait poursuivre l’aventure avec Philippe Florkin, occupé à suivre les cours d’entraîneur, qui se tâte encore. Ensuite, il sera temps de penser à la constitution du noyau.

Nos dernières videos