STREAMING

Les catalogues des films Netflix et Amazon sont-ils pauvres?

Les catalogues des films Netflix et Amazon sont-ils pauvres?

Netflix embrouille les cartes pour masquer les carences de son catalogue de films. Capture d’écran

L’avalanche des séries masque le manque de choix et de diversité des films proposés par Netflix et Amazon Prime Video.

Comment évaluer la richesse des catalogues des films disponibles sur les sites de streaming légal? Entre mauvaise foi des cadors et écran de fumée, la question est délicate.

Histoire de compliquer la tâche, il n’existe aucun listing officiel appelé à dresser l’inventaire des longs-métrages abrités par Netflix et Amazon Prime Video.

Pire, les deux plates-formes américaines brouillent les pistes. Leur moteur de recherche injecte une dose d’hypocrisie à l’heure de présenter les résultats.

Exemple: après avoir encodé Tom Cruise dans le module dédié aux recherches, Netflix présente une interminable liste de programmes, dont seulement 4 films mettant en scène la star américaine. C’est le concept flou des Titres associés à Tom Cruise. C’est surtout l’arbre qui cache la forêt.

Les catalogues des films Netflix et Amazon sont-ils pauvres?
Vous cherchez Tom Cruise et Netflix vous propose des dizaines de programmes, dont seulement 4 films avec l’acteur américain. Capture d’écran

Afin de cerner le phénomène, nous avons dressé deux listes d’actrices / d’acteurs populaires, avant de vérifier la disponibilité de leurs films sur Netflix, Amazon Prime Video et Uncut.

Piqûre de rappel, Uncut est un site de SVOD (vidéo à la demande par abonnement) belge, spécialisé dans le cinéma indépendant et européen. Nous l’avons intégré à ce comparatif pour évaluer où se situe un acteur local par rapport aux géants du secteur.

Après le tableau, nous tirerons 3 conclusions.

 

 

 

 

1.La pauvreté est réelle…

 

À de rares exceptions près (14 films de Tom Cruise sur Amazon Prime Video), le ratio films tournés / films disponibles sur les sites de streaming est globalement faible, très faible.

Exemple: 2 films de Sylvester Stallone sur Netflix, contre 0 sur Amazon Prime Video. «Sly» est pourtant crédité de 84 projets sur le site Internet Movie Database.

L’incohérence est également de mise. Il est rare de trouver la série complète des films d’une même saga.

Exemple: Netflix abrite 1 seul des 4 Indiana Jones, 3 Hunger Games sur 4.

 

2.… encore plus pour le cinéma francophone

 

Le cinéma francophone souffre encore plus sur Netflix et Amazon Prime Video, aussi bien sur les films récents que sur les classiques.

Il est par exemple impossible de revoir les plus célèbres cabrioles de Jean-Paul Belmondo (2 films sur Netflix, 0 sur Amazon Prime Video).

Autre exemple: Catherine Deneuve est à peu de chose près ignorée par les deux sites américains.

 

3.Uncut se défend bien

 

En parfaite adéquation avec son positionnement, Uncut se montre plus généreux que ses deux confrères américains sur les films francophones et le cinéma indépendant.

Son moteur de recherche est également parfaitement honnête. Il se borne à présenter les programmes qui mettent en scène l’actrice ou l’acteur dont le nom a été encodé.

Les catalogues des films Netflix et Amazon sont-ils pauvres?
Uncut permet d’élargir les horizons cinématographiques en faisant la part belle au cinéma indépendant, sans pour autant renier les succès commerciaux. Capture d’écran

Explications

La puissance financière de Netflix et Amazon est colossale mais leurs catalogues de films sont pauvres. Pourquoi?

Les deux géants sont englués dans la mécanique complexe de droits de diffusion. Ils négocient territoire par territoire le droit de diffuser pendant une période déterminée des lots de programmes. C’est un ballet permanent d’entrées et de sorties. À l’expiration des droits, des classiques disparaissent et d’autres les remplacent à l’entrée en vigueur de nouveaux contrats.

Miser sur les films exclusifs, produits sur fonds propres, est un moyen pour Amazon et Netflix d’intégrer à long terme des références dans leur offre.