SÉLECTION ABONNÉS

Dix articles pour nos abonnés à ne pas manquer

Dix articles pour nos abonnés à ne pas manquer

-

Sa maison saccagée et incendiée à Bièvre: «Cet individu sème la terreur dans le voisinage»; gouvernement fédéral: la Bourguignonne à nouveau N°1?; Des Oscars qui ronronnent; ... Voici une sélection de dix articles pour nos abonnés à ne pas manquer ce mardi 14 janvier.

 

1La Bourguignonne à nouveau N°1?

 

Avant le week-end, Georges-Louis Bouchez n’avait pas caché qu’il espérait voir une mission de préformation succéder à son travail en duo avec Joachim Coens, président du CD&V. Son partenaire néerlandophone se montrait, lui, plus prudent.

Le leader des démocrates chrétiens a finalement vu juste et les deux informateurs ont vu leur mission prolongée de quinze jours par le Palais royal. «Pour clarifier davantage les différentes positions», a justifié le président du MR à sa sortie du palais. Et si le CD&V semble avoir gagné une bataille, n’allez pas lui dire que l’entente n’est pas au beau fixe entre les deux informateurs.

«Au contraire», rétorque Bouchez.

Ce sont les différents meetings des partis ce week-end et surtout certaines déclarations qui ont changé la donne.

+ «Des déclarations qui ont eu vocation à changer le schéma initialement prévu»

+ Écolo demande un coup d’accélérateur: «La N-VA préfère laisser pourrir la situation»

 

2Sa maison saccagée et incendiée à Bièvre: «Cet individu sème la terreur dans le voisinage»

 

Jacques De Vos est propriétaire de la maison située rue de la Volette 2 à Graide, dans la commune de Bièvre. Durant les fêtes de fin d’années, il s’était absenté quelques jours de son domicile. À son retour, il avait retrouvé sa maison entièrement saccagée. De l’huile de vidange avait été répandue sur le sol, sur les vitres et les murs de l’habitation.

Un tuyau de bonbonne de gaz avait même été sectionné. Selon les dires du propriétaire âgé de 73 ans, l’auteur des faits serait un voisin quadragénaire connu dans le quartier. Ce suspect aurait même prévenu Jacques De Vos de ses intentions: «Je vais faire exploser ta baraque», aurait-il dit. «Depuis quelque temps, cet individu sème la terreur dans le voisinage», nous confie un des voisins.

La maison était devenue inhabitable. Heureusement, la solidarité entre voisins aura permis à Jacques de retrouver un toit pour s’abriter, de quoi se nourrir et s’habiller mais la crainte de représailles était bien palpable dans ce petit village.

Ce lundi 13 janvier, un nouvel élément est venu s’ajouter aux faits dramatiques de ces derniers jours.

+ «Je vais faire exploser ta baraque»

 

3Des Oscars qui ronronnent

 

Personne n’a fait des yeux ronds, hier, en découvrant les nominations des Oscars dont la cérémonie aura lieu le 9 février prochain à Los Angeles. Du moins pas sous l’effet de la surprise. Comme prévu, les membres de l’Académie ont suivi ceux des Golden Globes.

+ La diversité, grande oubliée

 

4Preud’homme à propos du Soulier d’or: «J’ai voté pour Vanaken et Mbokani»

 

Comment résumer la course au Soulier d’or 2019? En deux mots. Deux noms. Ceux de Vanaken et Mbokani. Tous deux l’ont déjà remporté une fois: c’était en 2012 pour le Congolais, avec le maillot d’Anderlecht; et l’année dernière pour le Brugeois. Ces douze derniers mois, chacun à leur manière, ils ont encore porté leur équipe et brillé sur les pelouses de Belgique ou d’Europe. Ils mériteraient aussi de scintiller mercredi soir sous le feu des projecteurs.

Michel Preud’homme connaît bien les deux principaux favoris. Il les a coachés, l’un au Standard et l’autre à Bruges.

+ «J’ai voté pour eux deux, en plus de Samuel Bastien »

 

5Pub pour le tabac: une législation un peu fumeuse

 

Méga concerts, grands prix de Formule 1, soirées de prestige… Il fut un temps où les cigarettiers étaient partout pour faire la promo de leurs produits pourtant toxiques. Mais depuis 1997, une législation interdit la publicité pour les cigarettes, paquets de tabac…

C’est pourtant ce que l’on reproche aujourd’hui au gérant d’une société qui exploite plusieurs commerces de proximité, en Famenne et dans le Namurois.

Le parquet estime que la loi a été transgressée dans une enseigne située à Marche-en-Famenne.

+ Plus d’infos ici

 

6Waio, l’Amazon des produits éthiques et écoresponsables

 

Si des mastodontes comme Amazon et Alibaba poussent certains à l’achat frénétique de biens en ligne, il est une plateforme belge qui entend promouvoir une consommation et une production responsables: Waio.

Lancée en juin dernier par deux Bruxellois, Gilles Davignon et Bastien Leflere, la plateforme propose des produits non-alimentaires écoresponsables, durables et éthiques. Et elle est la première à bénéficier du soutien financier de Change, le nouveau fonds d’investissement à impact social de Crédal, coopérative de finance solidaire installée à Mont-Saint-Guibert.

+ Plus d’infos ici

 

7Pourquoi Thiam, les Borlée et bien d’autres se préparent à Stellenbosch?

 

Stellenbosch, ses vignes, son université, ses paysages à couper le souffle, son stade de rugby où se retrouvent souvent les Springboks, champions du monde en titre. C’est là, à une cinquantaine de kilomètres du Cap et à douze heures d’avion de Bruxelles que beaucoup de Belges lancent leur préparation hivernale.

Aujourd’hui, ils sont encore une grosse vingtaine, dans le sillage de Nafissatou Thiam et des frères Borlée à fouler au quotidien la piste du stade Coetzenburg. Dans cette ville de vingt mille âmes, fondée à la fin du XVIIe siècle par Simon van der Stel, un haut fonctionnaire néerlandais, certains causent encore l’Afrikaans et des relents d’apartheid subsistent, mais il y fait désormais bon vivre.

+ «Tout le monde tombe amoureux de l’endroit»

 

8By Do, une passion devenue thérapie face au cancer

 

Dominique Vandenbroucke travaille au 32, Chemin de l’Herbe, le restaurant que tient son frère à Chaumont-Gistoux quand elle apprend qu’elle est atteinte d’un cancer du sein. «J’ai appris l’existence de mon cancer le 20 août 2018, lors d’un examen de contrôle que j’effectuais tous les deux ans. La tumeur était profonde et je n’ai donc rien senti d’anormal. Mais si je n’avais pas été régulière pour me faire dépister, trois mois après, c’était trop tard!» Parallèlement à son travail dans l’horeca, Dominique Vandenbroucke est également passionnée par la mode et elle réalise son rêve début août 2018 en lançant By Do, sa boutique de vêtements virtuelle sur Facebook. «Mes parents travaillaient dans la haute couture et même si je n’ai jamais travaillé avec eux, ce milieu m’a toujours attirée. On me complimentait souvent sur mon style vestimentaire et j’avais envie de partager mes goûts. Et puis, je n’avais rien à perdre…»

+ Plus d’infos ici

 

9Couches lavables en cadeau, moderne ou démodé?

 

La Ville de Virton a annoncé vouloir offrir aux nouveau-nés de la commune des couches lavables et des cours de bébés nageurs.

Un règlement qui suscite des réactions.

L’échevine de l’enfance détaille ce nouveau règlement.

Interview.

+ Plus d’infos ici

 

10Deux podcasts pour les enfants à écouter en famille

 

Dans notre chronique de ce mois, nous allons parler de deux podcasts originaux conçus par France Inter à destination des enfants.

«Une histoire… et Oli» et «Les Odyssées»: pour les petits donc, mais également pour les parents.

+ Plus d’infos ici