C’est une amoureuse de la nature et du manger frais et essentiellement local. Régine Wattez habite Annevoie et s’est lancée, un peu pour son plaisir et pour passer le temps, dans la culture de la tomate qu’elle met à toutes les sauces.

Il y a plusieurs années, elle a acheté des semences de tomates et en a fait des plants et des boutures. Elle les sème en janvier et récolte en mai. Le tout a poussé sous serres, bien à l’abri du vent. Dans des brocantes et des marchés de Noël, elle vend ses plants, mais aussi ses confitures de tomates. En effet, avec les tomates qu’elle n’a pas vendues, il n’est pas question de les jeter. Tout se récupère et Régine réalise des confitures, de tomates, bien sûr, mais aussi de pommes, de poires et de mirabelles, qu’elle récolte avec soin et beaucoup de patience. Bien évidemment, tout est naturel et pour elle, pas question d’y mettre le moindre colorant. Ce n’est pas l’habitude de la maison. Rien que des fruits du coin et quelques épices spéciales, pour leur donner un goût particulier. Le profane connaît les tomates classiques, rouges comme une… tomate. Mais la nature a bien fait les choses car elle produit des tomates aux couleurs et goûts divers. C’est ainsi que Régine produit des confitures de tomates ananas, blanches, grecques ou jaunes. Celles-ci peuvent ressembler aux classiques, mais d’autres portent un nom plus exotique que l’on connaît moins, comme la tomate cœur-de-bœuf, noire de Crimée ou encore Marmande. Comme quoi on en apprend tous les jours. La confection des confitures, c’est comme pour toutes les confitures faites maison dans le monde: des fruits, du sucre, de la patience et de la passion.

Régine Wattez, Annevoie 082 61 25 31