Proximag

Des meubles en matériaux recyclés

Camatches (qui veut dire babiole, bibelot, machin en wallon), c’est le projet lancé, depuis le mois de septembre, par Jérôme Clajot, 38 ans, et Martin Dehez, 28 ans.

C’est via l’ASBL Devenirs à Marchin que les deux artisans se sont rencontrés. Jérôme était formateur en écorénovation à l’ASBL. Martin y avait suivi une formation en tant que concepteur de décors de spectacle. Ensemble, ils ont ensuite décidé de se réunir autour d’un même projet. «J’avais un atelier dans mon jardin dans lequel je réparais des choses pour mon plaisir. Et de fil en aiguille, en discutant avec Jérôme, on s’est rendu compte qu’on avait la même passion. C’est comme ça que Camatches est né», explique Martin.

Tous les deux très bricoleurs mais aussi soucieux de l’environnement, l’objectif de leur projet est de donner une nouvelle vie à tous ces objets voués à être jetés à la poubelle pour créer du mobilier artisanal et design et des objets de décoration dans leur atelier situé à Vyle-Tharoul. «Notre principe de ne pas extraire de la matière première de la terre. Et les rares matières premières que nous achetons proviennent de sources respectueuses de l’environnement.»

Pour leurs créations, Jérôme et Martin utilisent des déchets de construction ou des déchets de métallurgie. «On peut aussi recréer un meuble à partir de plusieurs vieux meubles par exemple.» Les deux artisans ont aussi pour projet de recycler les matières plastiques. «On est en train de voir comment on pourrait fabriquer des machines pour recycler le plastique.»

Jérôme et Martin peuvent également retaper vos vieux meubles et les customiser pour les remettre au goût du jour. «On propose aussi des services d’aménagement et de parachèvement intérieurs et extérieurs, là aussi avec des matériaux revalorisés.»