Proximag

Grosse chaleur sur scène

Grosse chaleur sur scène

ÉdA

Les comédiens du Petit-Ry ont choisi de présenter la pièce «Grosse chaleur», une comédie de Laurent Ruquier: «L’auteur s’est inspiré de la canicule qui avait fait plusieurs morts en France en 2003», signale Bernard Lefrancq, le metteur en scène.

«Nous sommes en plein dans la comédie, c’est cocasse, efficace. Avec Ruquier, ce sont les bonnes répliques aux bons moments.» L’histoire se passe dans une maison de vacances dans le Luberon en France: «Pour éviter de devoir multiplier les décors, j’ai déplacé la pièce sur la terrasse. Lorsque l’on va en vacances dans cette région, on passe la plupart de son temps à l’extérieur», lance encore Bernard Lefrancq. La pièce met en scène un haut fonctionnaire qui doit supporter la présence d’une ribambelle de gêneurs: femme, enfant et belle-mère, beau-frère et belle-sœur. À cela s’ajoutent une terrible canicule et une mère restée seule dans son appartement à Paris: «On a d’un côté une grosse famille bourgeoise, en opposition avec une famille issue du peuple. Un membre de la famille meurt, qui va en être préoccupé?», explique Bernard Lefrancq. Six personnages sont sur scène: «C’est le standard actuel des pièces à Paris. On a cinq à six comédiens dans la distribution et un seul décor. Cela limite les frais». La pièce est jouée au collège Christ-Roi d’Ottignies, les 18, 24 et 25 janvier à 20 h 15, les 19 et 26 janvier à 15 h 15. PAF: 10€ (étudiants et + 65 ans: 8€ reservationscomry@gmail.com ou au 02 524 46 81 entre 19 h 30 et 21 h.