MONDE

EN IMAGES | Les séismes les plus meurtriers depuis Haïti 2010

Ce dimanche 12 janvier, cela fera 10 ans qu’un séisme de magnitude 7 a détruit une partie de Port-au-Prince, la capitale de Haïti. Bilan de la catastrophe: 230 000 morts et plus de 300 000 blessés. Retour en images sur cette catastrophe (diapo) et sur les séismes qui l’ont suivie.

Des maisons détruites et des voitures écrasées. Le 7 janvier, la terre a encore tremblé à Porto Rico. L’île située au large de la côte sud du territoire américain a été touchée par un séisme de magnitude 6,4 sur l’échelle de Richter. Une secousse qui a fait au moins un mort et 8 blessés dans la ville de Ponce. De quoi pousser les autorités à décréter l’état d’urgence.

L’ampleur du drame est toutefois relative comparée à celle de tremblements de terre plus meurtriers ces 10 dernières années. On pense en priorité au séisme qui a dévasté Port-au-Prince, en Haïti, et causé la mort de près de 230 000 personnes et plus de 300 000 blessés le 12 janvier 2010.

Une chanson avait été créée à l’époque en guise de soutien à la population.

EN IMAGES | Les séismes les plus meurtriers depuis Haïti 2010
BELGAIMAGE

EN IMAGES | Les séismes les plus meurtriers depuis Haïti 2010
BELGAIMAGE

Si le phénomène a été particulièrement dévastateur dans la capitale haïtienne, d’autres séismes ont provoqué des bilans humains extrêmement lourds. Retour sur ces événements tragiques.

Indonésie 2018: 2 200 morts

EN IMAGES | Les séismes les plus meurtriers depuis Haïti 2010
AFP
Ce tour d’horizon nous emmène pour commencer en Indonésie. Le 28 septembre 2018, un puissant séisme de magnitude 7,5 suivi d’un tsunami a frappé l’île des Célèbes. De quoi causer de nombreux dégâts matériels et la mort de plus de 2 200 personnes.

Face au grand nombre de blessés, les hôpitaux locaux ont peiné à faire face à cette situation d’urgence.

Deux ans plus tôt, l’Italie a, elle, été touchée par une vague séismes. Le plus meurtriers d’entre eux est celui du 24 août 2016 dans la région du Latium, au nord-est de Rome. 278 personnes ont perdu la vie, 388 ont été blessées et près de 2 500 privées de leur maison.

Népal 2015: 8 000 morts

EN IMAGES | Les séismes les plus meurtriers depuis Haïti 2010
Illustration Reporters/Abaca
Scène plus impressionnante encore au Népal. Un puissant séisme de magnitude 7,8 a touché le pays le 25 avril 2015. Plus de 8 000 personnes ont péri et plus d’un demi-million de maisons ont été détruites et endomagées.

Le pays n’avait plus connu pareil coup du sort depuis le séisme de 1934.

Les violentes secousses avaient aussi ébranlé certaines régions du nord de l’Inde, en Chine et du Bangladesh et provoqué une avalanche sur l’Everest. Bilan: 14 morts.

L’un des Belges sur place, Jelle Veyt, avait partagé une vidéo sur les réseaux sociaux donnant une idée de l’ampleur des dégâts provoqués par une des avalanches dans l’Hymalaya.

Chine 2014: 600 morts

Neuf mois plus tôt, l’Asie avait déjà été frappée par une secousse de 6,1. Plus précisément dans la province du Yunnan, en Chine. Les dégâts matériels ont été importants puisque ce sont pas moins de 80 000 maisons qui se sont effondrées. Le bilan humain est aussi conséquent avec près de 600 morts et des milliers de blessés.

EN IMAGES | Les séismes les plus meurtriers depuis Haïti 2010
Reporters/Photoshot

Turquie 2011: 600 morts

Trois ans plus tôt, le bilan était similaire en Tunisie, pays touché par une secousse de magnitude 7,2 le 23 octobre 2011. Le nombre de blessés s’est chiffré à 4 150.

EN IMAGES | Les séismes les plus meurtriers depuis Haïti 2010
AFP

Japon 2011: 19 000 morts

L’année 2011 a, elle, été marquée par le drame de Fukushima. Le séisme de magnitude 9 et le tsunami, qui a atteint plusieurs dizaines de mètres par endroits, ont directement causé la mort de 18 430 personnes.

Par ailleurs, les conditions très dures d’évacuation et de vie découlant de la catastrophe naturelle ou de l’accident nucléaire ont fait perdre la vie à 3 700 victimes.

Chine 2010: 3 000 morts

EN IMAGES | Les séismes les plus meurtriers depuis Haïti 2010
BELGA
Les pays d’Asie n’ont pas été épargnés. En 2010, la Chine vivait déjà des moments difficiles avec un séisme de magnitude 6,9 qui a secoué la province du Qinghai le 14 avril. Conséquence: 3 000 morts et plus de 10 000 blessés.